NOUVELLES
10/08/2015 09:59 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

Wall Street ouvre en hausse, attentive à l'international

Wall Street a ouvert en hausse lundi, rebondissant sur sa baisse de la semaine précédente face à des éléments contrastés venus d'Europe et de Chine: le Dow Jones prenait 0,89% et le Nasdaq 0,87%.

Vers 13H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 154,73 points à 17.528,05 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 43,80 points à 5.087,35 points.

Très suivi par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,85%, soit 17,71 points, à 2.095,28 points.

Vendredi, la Bourse de New York avait baissé, sans que le principal indicateur de la semaine, un rapport sur l'emploi américain, ne lui fournisse de quoi se relancer: le Dow Jones avait perdu 0,27% à 17.373,38 points, et le Nasdaq, 0,26% à 5.043,54 points.

Désormais, Wall Street se reprend face à "l'optimisme sur l'imminence d'un accord sur un troisième plan d'aide à la Grèce, qui éclipse des chiffres décevants en Chine", ont résumé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Les discussions entre Athènes et ses créanciers sur un troisième plan d'aide à la Grèce se poursuivent lundi, avec l'espoir d'en finir mardi, malgré les réticences de l'Allemagne.

En Chine, le commerce extérieur a continué de se dégrader en juillet, avec une nette baisse à la fois des exportations et des importations sur un an de la deuxième économie mondiale.

Même si ces chiffres sont en eux-mêmes jugés médiocres, ils ont été de nature à soutenir la Bourse de Shanghaï, en hausse de plus de 5% après avoir chuté depuis la fin juin, et plus largement les marchés mondiaux, en attisant la "fièvre" sur d'éventuelles mesures de relance par les autorités chinoises, a jugé Patrick O'Hare, de Briefing.

Dans l'ensemble, cependant, le rebond de Wall Street s'explique surtout par la volonté des investisseurs de profiter de la récente faiblesse des indices, le Dow Jones ayant perdu près de 2% la semaine dernière, pour faire des achats à bon compte, a conclu M. O'Hare.

Le marché obligataire reculait, le rendement des bons du Trésor à dix ans montant à 2,209% contre 2,165% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,869% contre 2,824% auparavant.

jdy/vmt/sha

CHARLES SCHWAB