NOUVELLES
10/08/2015 07:19 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

USA: huit corps retrouvés au Texas, un homme inculpé

Un homme qui avait ouvert le feu sur la police a été inculpé de meurtre après la découverte des corps de six enfants et deux adultes dans une maison du Texas (sud des Etats-Unis), ont indiqué la police et des médias américains dimanche.

L'inculpé, David Conley, âgé de 48 ans, ancien compagnon d'une des victimes, risque la peine de mort s'il est finalement jugé coupable.

Les huit corps, certains criblés de balles et menottés, ont été découverts samedi dans une maison près de Houston "à l'occasion d'une visite des services sociaux sur les lieux", a expliqué le bureau du shérif du comté de Harris dans un communiqué.

Les policiers du comté se sont rendus dans l'habitation à la suite d'un appel téléphonique. C'est quand ils sont entrés dans la maison que Conley qui s'y trouvait a ouvert le feu sur eux. Les policiers ont décidé de se replier et on entamé des négociations avec le tireur qui s'est ensuite rendu aux forces de l'ordre, a indiqué le bureau du shérif sur Twitter.

David Conley, a eu dans le passé une relation avec Valerie Jackson, 40 ans, qui vivait dans cette maison avec son mari et ses enfants, a indiqué un ajoint du sheriff, Tim Cannon, lors d'une conférence de presse.

Au moins l'un des enfants morts, le plus âgé, pourrait être le fils de Conley, a-t-il ajouté.

"Il est évident qu'il avait un certain dégoût pour ce qu'il se passait dans sa vie personnelle et sa vie de famille", a déclaré Tim Cannon.

David Conley avait déjà été soupçonné de violences envers cette famille, selon la police. Les rapports de police montrent que Conley avait été repéré pour des violences domestiques au moins depuis l'année 2000 et qu'il avait déjà menacé et attaqué Valerie Jackson.

Les enfants, deux filles et quatre garçons, étaient âgés de 6 à 13 ans.

"Nous ne comprenons pas et ne pouvons comprendre les motifs de quelqu'un qui va tuer autant de personnes innocentes et surtout les plus jeunes",a déclaré Tim Cannon, promettant une enquête détaillée.

La police avait précédemment fait état de cinq enfants et trois adultes morts.

wat/vog/pt