NOUVELLES
10/08/2015 12:18 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

Une cour militaire israélienne refuse la libération d'une députée palestinienne

Une cour militaire israélienne a refusé lundi la libération sous caution de la députée Khalida Jarrar, personnalité connue de la politique palestinienne, a indiqué Addameer, organisation palestinienne de défense des droits.

Khalida Jarrar a été arrêtée en avril pour avoir "incité à la violence et au terrorisme", avait dit l'armée israélienne au moment de son arrestation.

L'armée avait aussi invoqué son appartenance au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, gauche marxiste et laïque), organisation considérée comme terroriste par Israël, ainsi qu'un ordre israélien d'éviction de Ramallah et d'assignation à Jéricho, que Mme Jarrar n'aurait pas respecté.

"Elle a été arrêtée pour ses opinions. C'est une détenue politique", a dit son mari Ghassan Jarrar à l'AFP devant le tribunal.

Le tribunal militaire a donné deux semaines à l'accusation pour présenter ses témoins. Une nouvelle audience est prévue le 24 août.

sy-mjs-lal/cbo