DIVERTISSEMENT
10/08/2015 07:36 EDT | Actualisé 10/08/2015 07:37 EDT

Un documentaire sur Claude Poirier en préparation (PHOTOS)

Courtoisie Investigation

Un documentaire sur la vie et la carrière de Claude Poirier est actuellement en cours de développement.

Le chroniqueur judiciaire a lui-même annoncé, lundi matin, que cette biographie sera diffusée à RDI en octobre. Joint plus tard en journée, le service des communications de Radio-Canada a toutefois refusé de dévoiler quelque information à ce sujet, soutenant que rien n’a encore été confirmé à propos de cette émission spéciale.

Claude Poirier a également mentionné qu’il planche sur d’autres projets, dont un éventuel retour à la radio, qui n’est par contre «pas pour tout de suite».

«Il y a des choses qui s’en viennent, a glissé l’homme. Je vais avoir 77 ans au mois d’octobre, avec cinq pontages, je dois faire attention!»

À Investigation

Aussi, celui qui célébrera ses 55 ans de métier ce mardi, 11 août, pourra être vu cet automne sur la chaîne Investigation. Dans Claude Poirier : secrets judiciaires, le journaliste racontera une vingtaine d’affaires criminelles dans lesquelles il a été directement impliqué.

Poirier a lui-même choisi les cas dont il est question dans la série, laquelle s’articule entièrement autour de ses récits. Il y a bien quelques photos et témoignages d’autres acteurs qui ont vécu ces situations – qui ont toutes défrayé les manchettes - de près, mais ce sont bien Claude Poirier et son verbe coloré qui sont au cœur de ces Secrets judiciaires.

Les histoires de Frank Cotroni, Frank Shoofey, Jacques Mesrine, Lucien Rivard, Dany Kane, Cédrika Provencher, Maurice «Mom» Boucher et Richard Blass seront ainsi décortiquées dans Claude Poirier : secrets judiciaires, qui sera à l’antenne le lundi, à 22h et 22h30, à compter du 24 août, à Investigation.

«Il y a une différence entre avoir couvert des événements comme journaliste et être sur le terrain. Moi, j’étais au cœur de ces événements. C’est moi qui a vu au contenu de l’émission avec les gens de la production, j’ai exigé que ça se passe de cette façon-là», a expliqué Claude Poirier, qui termine toutes ses conversations par son célèbre «10-4», même lorsqu’il est lui-même interviewé.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Investigation Voyez les images