NOUVELLES
10/08/2015 10:42 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

Turquie: Istanbul est secouée par de multiples actes de violence

ISTAMBOUL — La plus grande ville de Turquie a été secouée par de multiples incidents violents lundi.

Deux femmes ont ouvert le feu contre le consulat américain d'Istanbul, pendant qu'une bombe explosait devant un commissariat de police. Les policiers venus inspecter les dégâts ont ensuite essuyé des tirs.

Dans le sud-est du pays, une mine artisanale a tué quatre policiers et des rebelles kurdes ont attaqué un hélicoptère, tuant une recrue.

Une des femmes qui a attaqué le consulat américain a ensuite été abattue, arrêtée et hospitalisée. Un groupe révolutionnaire de gauche, le Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), a dit que la femme de 51 ans, Hatice Asik, est membre de l'organisation, sans pour autant revendiquer l'attentat.

La deuxième femme est toujours recherchée.

L'explosion de la bombe devant le commissariat, quelques heures plus tôt, avait blessé trois policiers et sept civils, en plus de provoquer un incendie qui a lourdement endommagé la structure de trois étages. Le bureau du gouverneur d'Istanbul a dit que l'auteur présumé de l'attentat a été tué par l'explosion.

Des assaillants inconnus ont ensuite tiré en direction des policiers qui inspectaient les lieux, provoquant une fusillade qui a coûté la vie à un policier et deux malfaiteurs. Cet attentat n'a pas été revendiqué.

De multiples perquisitions réalisées le mois dernier en Turquie ont mené à l'arrestation de quelque 1300 personnes qui entretiendraient des liens avec des organisations illégales.

The Associated Press