NOUVELLES
10/08/2015 12:05 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

Russie: l'opposition libérale interdite d'élections dans cinq régions

La Coalition démocratique, qui réunit plusieurs courants de l'opposition libérale russe, a annoncé lundi à l'AFP qu'elle était empêchée par les commissions électorales de se présenter aux scrutins locaux prévus en septembre dans plusieurs régions de Russie.

"Nous avons été exclus de toutes les élections auxquelles nous avions l'intention de participer", a déclaré à l'AFP l'opposant Sergueï Davidis, à la tête du Parti du 5 décembre, qui participe à la Coalition démocratique.

Lundi, la commission électorale de Nijni-Novgorod, une des plus importantes villes russes, sur les bords de la Volga, a ainsi refusé d'enregistrer Anna Stepanova, candidate du parti RPR-Parnas membre de la coalition, sur les listes des élections locales prévues le 13 septembre dans une trentaine de villes russes.

Ce refus fait suite à celui des commissions électorales de Novossibirsk (Sibérie), Kalouga (sud de Moscou), Kostroma (nord de Moscou) et Magadan (Extrême-Orient) qui ont interdit aux candidats de la coalition de s'enregistrer.

La Coalition démocratique - dirigée par l'opposant Alexeï Navalny, fondateur du Parti du Progrès interdit en Russie, et par Mikhaïl Kassianov, cofondateur du RPR-Parnas avec l'opposant assassiné fin février Boris Nemtsov - avait décidé de faire appel auprès de la commission nationale, mais celle-ci les a déboutés.

La commission électorale a confirmé vendredi la décision prise par son antenne locale à Novossibirsk, estimant que sur les 11.000 signatures que la coalition a présentées pour pouvoir participer aux élections, un peu plus de 300 sont fausses, ce que conteste le mouvement.

La même raison a été invoquée lundi par la commission électorale de Nijni-Novgorod.

"Si vous n'êtes pas des fraudeurs, alors pourquoi nous interdisez-vous de participer aux élections?", a réagi Alexeï Navalny en s'adressant aux membres de la commission électorale après leur décision, la qualifiant de "cynique", selon une vidéo publiée sur le site du parti RPR-Parnas.

En signe de protestation contre la décision de la commission électorale de Novossibirsk, trois militants de la Coalition démocratique, dont le responsable de la campagne électorale Leonid Volkov, ont entrepris une grève de la faim le 28 juillet.

La Coalition démocratique leur a demandé de mettre fin à cette grève de la faim, tout en la qualifiant d'"héroïque".

Les grévistes ont appelé eux la population à manifester mardi à Novossibirsk "pour des élections libres".

all/kat/mr