NOUVELLES
09/08/2015 21:16 EDT | Actualisé 09/08/2016 01:12 EDT

Oléoduc Trans Mountain: retrait des publicités du projet jusqu'au scrutin

VANCOUVER — L'entreprise Kinder Morgan va retirer ses publicités pour son projet d'expansion du pipeline Trans Mountain durant la campagne électorale fédérale, après qu'un candidat néo-démocrate qui cherche à se faire réélire, Kennedy Stewart, se soit plaint du grand nombre de publicités dans un journal local.

La semaine dernière, Kennedy Stewart, candidat dans Burnaby-Douglas, a envoyé une lettre au commissaire aux élections fédérales. Il y affirme que si l'entreprise veut faire connaître son opinion sur un enjeu électoral, elle doit s'enregistrer auprès d'Élections Canada à titre de tiers et être assujettie à des plafonds de dépenses de publicité électorale.

«La course est très serrée entre mon adversaire et moi dans ma circonscription, a précisé M. Stewart. La dernière chose dont j'ai besoin, c'est de compagnies multinationales qui font aussi de la publicité durant les élections. Ayons simplement une concurrence équitable.»

Le candidat dit ne pas avoir eu de réponse du commissaire, Yves Côté, mais avoir joint son bureau vendredi pour vérifier que sa lettre avait bien été reçue. On lui a répondu que le commissaire adjoint s'occupait du dossier.

Une porte-parole du projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain a affirmé que les officiels électoraux n'avaient pas contacté l'entreprise, mais que celle-ci avait décidé de ne pas diffuser de publicités — dans aucun format ni aucune localité — jusqu'à la tenue du scrutin du 19 octobre­.

«L'information ne milite pas en faveur d'un parti, d'une politique ou d'une position en particulier, a déclaré Lizette Parsons Bell par voie de communiqué, samedi. Toutefois, avec le déclenchement des élections la fin de semaine dernière, nous modifions la campagne et l'actuelle série de publicités va se terminer cette fin de semaine, étant donné les sensibilités entourant toute forme de publicité.»

Laura Kane, La Presse Canadienne