NOUVELLES
10/08/2015 15:27 EDT | Actualisé 10/08/2016 01:12 EDT

La ténacité de Filip Peliwo n'a pas suffi devant Sergiy Stakhovsky

MONTRÉAL — Sergiy Stakhovksy se dirigeait vers une journée de travail d'une heure à peine, lundi après-midi. Il lui aura fallu finalement plus du double de temps pour se défaire du jeune et tenace canadien Filip Peliwo au premier tour de la Coupe Rogers, au stade Uniprix.

Après un départ canon, l'Ukrainien de 29 ans a dû trimer dur pour vaincre Peliwo 6-1, 5-7, 6-2, devant une foule éparse mais tout de même bruyante sur le court secondaire. Les spectateurs n'ont jamais cessé d'encourager le Canadien de 21 ans.

S'il n'a pas répété son exploit de 2013, alors qu'il avait éliminé le Finlandais Jarkko Nieminen au premier tour à Montréal, Peliwo a montré toute sa ténacité, surtout en deuxième manche. En déficit 2-5, il a gagné cinq jeux consécutifs pour forcer une manche décisive.

Stakhovsky, dont le principal fait d'armes en carrière aura été d'éliminer Roger Federer au 2e tour de Wimbledon, en 2013, affrontera l'Espagnol Rafael Nadal, classé 7e tête de série.

Dans d'autres matchs présentés lundi, le Français Gilles Simon, 9e tête de série, a facilement battu l'Ialien Andreas Seppi 6-2, 6-4 et l'Américain Sam Querrey a été tout aussi expéditif devant le Slovaque Martin Klizan, l'emportant 6-3, 6-3.

En soirée, les Français Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils seront notamment au programme, sur le court central.

 

Michel Lamarche, La Presse Canadienne