POLITIQUE
10/08/2015 01:13 EDT | Actualisé 10/08/2015 05:07 EDT

Hydro-Québec: Les compteurs intelligents font exploser les plaintes au Protecteur du citoyen

PC

QUÉBEC - L'installation de compteurs intelligents par Hydro-Québec a fait exploser le nombre de plaintes adressées au Protecteur du citoyen.

Entre le 1er avril et le 30 juin dernier, celui-ci a reçu 152 demandes liées à Hydro-Québec, selon un document obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

C'est près de la moitié des plaintes concernant la société d'État reçues par le Protecteur du citoyen pour l'année 2013-2014, les plus récents chiffres disponibles. L'organisme avait alors reçu 310 demandes concernant Hydro-Québec, une hausse par rapport aux 210 demandes de l'année précédente.

«Effectivement, c'est en hausse», note Joanne Trudel, substitut responsable pour les demandes d'accès à l'information au Protecteur du citoyen.

Une grande partie de cette augmentation est liée à l'installation par Hydro-Québec de compteurs intelligents, ajoute-elle, sans pouvoir donner de chiffres précis. Plusieurs de ces demandes ont été acheminées via une lettre type disponible sur Internet, souligne Joanne Trudel. «Même si elle nous est envoyée quinze fois, on va la compter quinze fois», explique-t-elle.

Malgré les nombreuses plaintes reçues, le Protecteur du citoyen n'a pas compétence sur Hydro-Québec. Il réfère donc les demandeurs à la société d'État et à la Régie de l'énergie.

De son côté, Hydro-Québec a reçu 831 plaintes liées aux compteurs intelligents en 2014, une hausse de 160%. Cette année-là, 1,5 million de compteurs ont été remplacés, précise la société d'État.

Pour sa part, la Régie de l'énergie n'a reçu que 35 griefs liés aux compteurs intelligents l'an dernier.

Galerie photo Les cinq PDG de sociétés d'État les mieux payés Voyez les images