NOUVELLES
07/08/2015 09:59 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Wall Street ouvre en baisse après l'emploi américain

Wall Street a ouvert en légère baisse vendredi, digérant des chiffres mensuels mitigés sur l'emploi américain dans un contexte d'interrogations sur les intentions de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones perdait 0,18% et le Nasdaq 0,42%.

Vers 13H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 31,13 points à 17.388,62 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 21,12 points à 5.035,34 points.

L'indice élargi S&P 500, très surveillé par les investisseurs, reculait de 0,22%, soit 4,62 points, à 2.078,94 points.

Jeudi, plombée par le secteur des médias, la Bourse de New York avait baissé dans un marché frileux: le Dow Jones Industrial Average avait cédé 0,69% à 17.419,75 points et le Nasdaq 1,62% à 5.056,44 points.

Désormais, Wall Street se replie "en digérant un rapport sur l'emploi en juillet, qui était largement semblable aux attentes", ont résumé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont déçu, mais le taux de chômage (5,3%) s'est maintenu à son plus bas niveau depuis sept ans, selon les chiffres du ministère du Travail.

Surtout le salaire horaire moyen, très observé par la Réserve fédérale (Fed) a un peu augmenté, ce qui "semble conforter la perspective d'une hausse des taux en septembre", selon les experts de Charles Schwab.

Un relèvement des taux par la banque centrale représenterait le retrait d'un important soutien à l'économie.

En ce sens, les chiffres de vendredi "ne sont pas excellents, mais suffisamment bons" pour pousser la Fed à vite agir, a estimé Patrick O'Hare, de Briefing.

Le marché obligataire avançait légèrement, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissant à 2,208% contre 2,222% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,869% contre 2,892% auparavant.

jdy/jld/sha