NOUVELLES
07/08/2015 04:24 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Un otage française détenus depuis février au Yémen a été libérée vendredi

PARIS — L'otage française Isabelle Prime, qui était retenue au Yémen depuis l'hiver dernier, a été libérée dans la nuit de vendredi selon ce que les autorités présidentielles françaises ont annoncé.

L'Élysée a ajouté qu'elle devait faire route vers la France quelques heures plus tard. 

Mme Prime, qui est âgée de 31 ans, travaillait depuis environ un an pour la Banque mondiale au Yémen lorsqu'elle a été enlevée le 24 février dans la capitale, Sana'a, en compagnie de son interprète yéménite Chérine Makkaoui qui a quant à elle été remise en liberté en mars. 

Les circonstances de la libération d'Isabelle Prime n'ont pas été dévoilées. Cependant, le communiqué émis par l'Élysée vendredi comprend ses remerciements à l'égard du sultan d'Oman pour son aide.

Dans le passé, le sultan d'Oman a été un intermédiaire efficace pour permettre la libération de quelques otages, notamment celle du journaliste-pigiste américain Casey Coombs qui avait été enlevé au Yémen par des rebelles chiites houthis.

Le sultanat d'Oman est voisin du Yémen dans la péninsule arabique.

Quelque temps après l'enlèvement de Mme Prime, une vidéo l'a montrée, frêle et angoissée, demandant aux autorités françaises et yéménites de permettre son retour en France.

 

 

The Associated Press