NOUVELLES
07/08/2015 00:00 EDT | Actualisé 06/08/2016 01:12 EDT

Un influent sénateur, allié d'Obama, s'oppose à l'accord avec l'Iran

Le sénateur démocrate Chuck Schumer, la voix la plus influente de la communauté juive au sein du Congrès américain et farouchement pro-Israël, s'est prononcé jeudi contre l'accord sur le programme nucléaire iranien. Un coup dur pour le président Obama.

"Après avoir étudié (l'accord, ndlr) en détail, y avoir beaucoup réfléchi et m'être livré à beaucoup d'introspection, j'ai décidé que je dois m'opposer à l'accord et je voterai en faveur d'une motion de désapprobation", écrit le sénateur dans un communiqué.

C'est un coup dur pour Barack Obama, qui a lancé une vaste campagne d'explication pour tenter de convaincre le Congrès -- où ses adversaires républicains sont majoritaires -- de soutenir l'accord. Il a été conclu à la mi-juillet après deux ans d'intenses négociations des grandes puissances avec l'Iran, pour limiter au nucléaire civil le programme iranien en échange de la levée des sanctions internationales imposées à son économie.

Le Congrès devrait voter non à l'accord une première fois en septembre. Le président Obama mettra alors son veto au texte et il faudrait une majorité des deux tiers des élus -- assez peu probable -- pour torpiller le texte.

Dans son communiqué, Chuck Schumer estime que l'Iran ne changera pas et pour lui "il vaut mieux laisser les sanctions en place, mettre en oeuvre des sanctions parallèles contre d'autres pays et reprendre encore une fois le rude chemin de la diplomatie, aussi difficile que ce soit".

Dans la foulée du sénateur de New York, un autre démocrate de poids à la Chambre des représentants, Eliot Engel, a lui aussi dit non à l'accord se disant certain que l'Iran ne jouera pas le jeu.

mlm/vog/faa