NOUVELLES
07/08/2015 05:27 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Ukraine: un portrait de Poutine avec 5.000 douilles venant de l'Est

Une artiste ukrainienne a réalisé le portrait du président russe Vladimir Poutine avec 5.000 douilles récupérées dans l'est de l'Ukraine, où un sanglant conflit oppose les séparatistes prorusses aux forces de Kiev.

En costume noir, la cravate élégamment nouée, Vladimir Poutine fixe le spectateur. Haut de deux mètres, il domine l'atelier de l'artiste Daria Martchenko, 33 ans, à l'origine de ce portrait intitulé "Le visage de la guerre".

"Au début, j'avais un peu peur de dormir dans la même chambre que lui", raconte-t-elle. "Mais je m'y suis habituée".

Elle approche une lampe du portrait: tantôt grimaçant, tantôt menaçant, Vladimir Poutine change d'expression selon la lumière qui l'éclaire. "Il peut ressembler à un des modèles des affiches de propagande soviétique ou il peut être Superman" selon l'angle choisi, note-t-elle.

"Quand les gens voient son expression changer, cela révèle certaines choses. Pour moi, cette guerre est différente de toutes les autres car elle est fondée sur des mensonges", assure l'artiste.

Chacune des 5.000 douilles constituant le portrait a été récupérée dans l'est de l'Ukraine, explique Daria Martchenko.

Les premières lui ont été ramenées par son petit-ami, très impliqué dans le mouvement populaire du Maïdan ayant mené à la destitution du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014.

Les suivantes lui ont été remises par des amis combattant contre les prorusses dans l'est de l'Ukraine. Ces balles, tirées tant par des soldats ukrainiens que par des séparatistes, sont toutes "le symbole d'une vie interrompue", lance-t-elle.

En quinze mois, le conflit a fait plus de 6.800 morts, principalement des civils. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir les rebelles financièrement et militairement, ce que Moscou dément.

"Malheureusement, la guerre me donne beaucoup de matière à travailler", remarque Daria Martchenko, qui explique que le portrait du président russe sera complété par quatre autres oeuvres d'art.

Consacrées au "coeur et à l'esprit" de la guerre, elles utiliseront elles aussi des armes ou des éléments venant du front. L'une de ses oeuvres s'intitulera peut-être "Les têtes pensantes derrière cette guerre", confie-t-elle.

Jusqu'à présent, seuls des médias ukrainiens ou occidentaux se sont intéressés au travail de Mme Martchenko. Mais l'artiste est convaincue que Vladimir Poutine a déjà vu le portrait qu'elle lui dédie.

"Je suis peut-être un peu naïve, mais j'espère vraiment qu'il y pense et qu'il se demande si c'est comme ça qu'il souhaite qu'on se souvienne de lui", conclut-elle.

osh-all/kat/as