NOUVELLES
07/08/2015 13:21 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Des motards des Hells Angels ont dormi au même hôtel que Stephen Harper

TORONTO — Le service de sécurité de Stephen Harper a dû prendre des précautions supplémentaires, jeudi, lorsque des motards — certains arborant des écussons des Hells Angels sur leur veste — sont arrivés bruyamment dans le stationnement de l'hôtel où séjournait le chef conservateur.

Environ 30 membres du groupe de motards ont passé la nuit de jeudi à vendredi dans le même hôtel de la région de Toronto que le premier ministre, une présence inattendue qui a nécessité un ajustement rapide des mesures de sécurité.

Les hommes, dont certains avaient des blousons sur lesquels était écrit «Hells Angels Ontario», sont arrivés jeudi après-midi pendant que M. Harper se préparait en vue du premier débat des chefs qui s'est tenu en soirée.

Plusieurs d'entre eux ont traîné devant l'hôtel jusque tard dans la nuit, près de l'endroit où des douzaines de motos du groupe étaient garées.

Des sources ont confirmé que le détachement de la Gendarmerie royale du Canada qui suit le premier ministre avait dû prendre des mesures supplémentaires pour renforcer la sécurité. M. Harper a tout de même passé la nuit à l'hôtel, comme prévu.

Le porte-parole de campagne des conservateurs, Kory Teneycke, a été peu loquace sur l'événement. «Nous ne faisons jamais de commentaires sur les mesures de sécurité», s'est-il borné à répondre par courriel lorsqu'il a été questionné sur les mesures additionnelles prises jeudi soir.

Vendredi matin, les journalistes qui suivent la campagne de M. Harper ont été dirigés de l'avant vers l'arrière de l'hôtel pour monter à bord de la caravane de campagne.

Une précaution qui a permis d'éviter que les photographes et les caméramans prennent des images de l'autocar aux couleurs conservatrices aux côtés d'une douzaine de motards devant l'hôtel.

Quelques membres du groupe ont d'ailleurs déclaré, vendredi, qu'ils ne savaient pas que le premier ministre avait dormi dans le même hôtel qu'eux.

«Il était ici?», s'est étonné un motard portant une veste sur laquelle était écrit «Red Devils Ottawa».

«Je ne le savais pas. Mais je savais que sa femme était ici», a-t-il précisé.

Un autre membre du groupe a blagué en disant qu'il avait remarqué qu'il y avait beaucoup de policiers dans l'hôtel et qu'il savait bien qu'ils n'étaient pas tous là pour les surveiller. Un motard a expliqué que le groupe était de passage dans la région de Toronto pour assister à des funérailles.

Le personnel de l'hôtel a souligné que le groupe de motards avait déjà séjourné dans l'hôtel au cours des dernières années.

Un employé a déclaré que c'était quand même toute une coïncidence que les motards aient été présents à l'hôtel le même soir que le premier ministre. Il a ajouté qu'il était à l'aise avec leur présence.

«Tant qu'ils ne dérangent personne», a-t-il lancé. «Mais ils sont calmes.»

Andy Blatchford, La Presse Canadienne