NOUVELLES
07/08/2015 07:54 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Bulgarie: l'ex-chef du renseignement condamné à 10 ans de prison

L'ex-directeur du service de renseignement bulgare, Kirtcho Kirov, a été condamné vendredi à dix ans de prison pour détournement de fonds publics d'une valeur de 2,4 millions d'euros, a annoncé le parquet.

La moitié des biens du général Kirov sera par ailleurs confisquée, a décidé le tribunal militaire à l'issue de ce procès qui s'est déroulé à huis clos.

Le général Kirov a déclaré à la radio publique qu'il ferait appel. Il est un des rares anciens responsables bulgares de haut niveau à avoir été condamné.

Kirtcho Kirov a été directeur du service du renseignement de 2003 à 2012. Selon l'acte d'accusation, il a signé de 2007 à 2011 un millier de justificatifs de dépenses inexistantes pour des enquêtes qui n'ont jamais eu lieu. L'intéressé a affirmé devant la télévision bTV avoir fait ces dépenses pour recruter des informateurs.

Le général Kirov, proche du parti socialiste (opposition), a affirmé vendredi être persécuté pour des raisons politiques. Il s'était notamment opposé à la publication des noms des agents et des collaborateurs du service de renseignement aux temps communistes.

"Ce verdict est conforme à la conjoncture politique et répond aux exigences imposées à notre pays par des facteurs étrangers", a-t-il déclaré à la radio publique BNR.

Membre de l'UE depuis 2007, la Bulgarie est régulièrement critiquée par la Commission européenne de l'inefficacité de son système judiciaire face à la corruption de haut niveau.

vs/cs/ros