NOUVELLES
07/08/2015 09:26 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Bruxelles proroge des aides pour les maraîchers de l'UE touchés par l'embargo russe

La Commission européenne a formellement prorogé et augmenté vendredi jusqu'au 30 juin 2016 les mesures de soutien accordées aux maraîchers de l'UE touchés par l'embargo russe, prolongé d'un an par Moscou.

"La décision prise aujourd'hui fait suite à la décision de la Russie de prolonger pour douze mois l'embargo sur les importations agroalimentaires européennes" imposé en août 2014 en raison de la crise ukrainienne, a précisé la Commission dans un communiqué. Le principe de cette mesure avait été annoncé le 30 juillet par Bruxelles.

"Puisque l'embargo russe a été prolongé, nous devons continuer a garantir la sécurité des producteurs confrontés à des difficultés", a expliqué le commissaire à l'Agriculture Phil Hogan, cité dans ce communiqué.

Les soutiens sont pour l'essentiel des aides au stockage, dont les capacités sont augmentées de 3.000 tonnes pour chaque Etat.

Les exportations de lait de l'UE vers la Russie ont chuté de 10% et celles de fruits et légumes de 12%, selon les données publiées par la Commission depuis l'entrée en vigueur de l'embargo.

La Russie était un débouché pour 10% des produits de l'agroalimentaire européen en 2013, et les produits frappés par l'embargo comptaient à hauteur de 4%.

La Commission européenne souligne que les exportations agroalimentaires de l'UE ont augmenté de 5% en valeur entre août 2014 et mai 2015 et de 8,2% entre les périodes août 2013-mai 2014 et août 2014-mai 2015 grâce à d'autres marchés, notamment les Etats-Unis (+15% à 14 milliards d'euros sur un an), la Chine (+30% à 7,4 milliards d'euros), la Suisse (+3,6% à 6,2 milliards d'euros)et d'autres pays d'Asie, dont Hong Kong (+24,8% à 4,2 milliards d'euros).

Les ministres européens de l'Agriculture tiendront une réunion extraordinaire le 7 septembre, à Bruxelles, pour examiner de possibles mesures de soutien des cours.

csg/agr/cel/gkg