NOUVELLES
07/08/2015 14:44 EDT | Actualisé 07/08/2016 01:12 EDT

Au moins 20 morts dans l'attentat contre une académie de police à Kaboul (autorités)

Au moins 20 cadets ont été tués dans un attentat suicide perpétré par les talibans contre une académie de la police afghane vendredi à Kaboul, a-t-on appris auprès de sources policières et sécuritaires.

Un kamikaze s'est fait exploser à l'entrée de l'académie "au milieu d'un groupe de cadets qui rentraient de week-end", a déclaré le chef de la police de Kaboul, Abdul Rahman Rahimi, au sujet de cette attaque.

Il s'agit de la deuxième d'envergure en moins de 24 heures dans la capitale afghane, ensanglantée dans la nuit jeudi à vendredi par un attentat au camion piégé qui a tué 15 personnes et en a blessé plus de 200.

Un responsable du renseignement afghan, qui a requis l'anonymat, a avancé un bilan de 20 morts et 20 blessés.

Une source au sein de la police, qui s'exprimait également sous couvert d'anonymat, a confirmé que 20 cadets avaient péri, tandis qu'un troisième interlocuteur a évoqué un bilan de 25 morts.

Le nombre de victimes est très élevé car les cadets se pressaient pour rentrer dans l'établissement vendredi soir, qui marque la fin du week-end dans les administrations afghanes.

Les talibans, qui visent régulièrement l'armée et la police afghanes, ont revendiqué l'attentat par la voix de leur porte-parole Zabihullah Mujahid.

Cette soudaine flambée de violences ensanglante Kaboul tout juste une semaine après la nomination du mollah Akhtar Mansour à la tête des talibans afghans, en remplacement du défunt mollah Omar.

hs-us/gde/ial/