NOUVELLES
06/08/2015 12:31 EDT | Actualisé 06/08/2015 12:43 EDT

Migrants: quelque 224 000 arrivées en Europe via la Méditerranée depuis janvier

ASSOCIATED PRESS
A Greek coast guard officer, wearing a mask for fear of infectious disease, stands next to a small group of immigrants, on a launch carrying them to shore from a crippled smuggling ship with more than 700 people, at the coastal Cretan port of Ierapetra, Greece, on Thursday, Nov. 27, 2014. The ship, whose passengers are mostly Syrians, including children, women and elderly men, suffered engine failure 70 nautical miles off Ierapetra on Tuesday. The migrants will be given temporary shelter at an Ierapetra indoor basketball stadium. (AP Photo/Petros Giannakouris)

Quelques 224 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Europe via la Méditerranée depuis janvier à indiqué jeudi le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies (HCR).

Le HCR, dont les chiffres ont été actualisés à la fin juillet, indique dans un courriel à l'AFP en avoir dénombré 98 000 en Italie et 124 000 en Grèce.

Durant la même période plus de 2 100 personnes sont décédées ou disparues en mer, précise le HCR. Ce chiffre ne tient pas compte des dernières disparitions survenues mercredi au large de la Libye.

"Nous avons une crise de réfugiés aux portes de l'Europe. La plupart de ceux qui traversent la Méditerranée fuient la guerre ou les persécutions, ce ne sont pas des migrants économiques", a souligné William Spindler, un porte parole du HCR.

"La raison pour laquelle il s'agit d'une crise ne tient pas au nombre de réfugiés mais à l'incapacité de l'Europe d'y répondre de façon coordonnée", a-t-il dit.

"Les pays européens doivent travailler ensemble et non pas pointer le doigt l'un vers l'autre", a ajouté M. Spindler.

Les Syriens constituent le groupe le plus important parmi ces arrivants, représentant 34% d'entre eux, suivis par les Érythréens (12%), les Afghans (11%), les Nigérians (5%) et les Somaliens(4%).

Le HCR souligne également qu'en sept mois cette année il y a déjà plus d'arrivants que pour toute l'année 2014. Le HCR en avait comptabilisé 219 000 l'année dernière, ce qui constituait un nombre record.

L'Organisation mondiale pour les Migrations (OIM), l'autre organisation internationale en première ligne dans cette crise, avait donné des chiffres moins importants mardi mais annonçait que le cap des 200 000 arrivants allait être "très rapidement" franchi.

L'OIM avait également rappelé que pour la même période de 2014, 1 607 migrants avaient péri dans leur traversée hasardeuse de la Méditerranée, 3 279 sur l'année entière.

Galerie photo Naufrages meurtriers en Méditerranée Voyez les images