BIEN-ÊTRE
05/08/2015 02:31 EDT | Actualisé 06/08/2015 08:56 EDT

Les créations à l'imprimante 3D de la designer de mode Danielle Martin charment New York

S'il est fascinant, le domaine de l'impression 3D est encore méconnu dans le milieu de la mode. La Québécoise Danielle Martin a choisi de s'intéresser au phénomène et depuis, son travail la mène un peu partout.

Danielle Martin s'intéresse à l'impression 3D depuis à peine un an. Celle qui enseigne le design de mode et l'illustration de mode à l'UQAM a choisi de consacrer son doctorat à l'impression 3D de vêtements. « J'étais dans la mode depuis longtemps et c'est venu presque par hasard. C'était un prétexte pour exprimer autre chose », explique la chargée de cours.

Une exposition à New York

La créatrice est actuellement exposée au Seaport Culture District de New York. Le Tutu, l'oeuvre exposée, a été créé en collaboration avec deux collègues, qui s'intéressent aussi à l'impression 3D. «Le Tutu est la rencontre d’une tradition de plus de 200 ans par sa forme classique, et de la technologie de l’impression 3D; il est fabriqué à partir d’un matériel imprimé, jamais utilisé pour un tutu auparavant. Le Tutu imprimé en 3D est inspiré du mouvement des essaims d’oiseaux. Il prend la forme de branches qui sont générées au niveau des hanches. Il est fait de nylon blanc imprimé en 3D et de cuir beige traditionnellement assemblé de coutures», souligne la créatrice.

Sa création sera exposée jusqu'au 17 septembre, avant qu'une robe de son cru, aussi issue de l'impression 3D, prenne la relève et soit présentée à la Fashion Week de New York. « J'ai fait cela en collaboration avec deux autres chercheurs qui s'intéressent au design textile et au design de mode. La forme de la robe est inspirée de photos de nous-mêmes prises en studio, en train de faire différents mouvements », raconte Martin.

L'impression 3D requiert de la maîtrise et comme le processus est encore peu exploré dans le domaine de la mode, imprimer des vêtements en 3D est loin d'être évident. « Je travaille avec des gens qui sont en informatique pour m'aider à comprendre », admet la designer. Elle confie encore travailler à l'atteinte de la texture parfaite, le véritable défi de l'impression 3D en mode. « Si l'impression est trop épaisse, ça devient rigide, affirme-t-elle. Le challenge c'est de réussir quelque chose d'assez souple et d'assez mince. »

Si le côté technique de l'impression 3D peut avoir tendance à prendre le dessus, la mode ne reste jamais bien loin. « Pour la robe, nous nous sommes inspirés de Balenciaga, particulièrement une robe de mariée des années 60 et une autre robe des années 50 », souligne Danielle Martin.

Quel avenir pour les vêtements à l'imprimante 3D?

À court terme, celle qui est une des moitiés du duo derrière Martin Lim, n'imagine pas que les vêtements 3D seront en vente. « C'est encore à l'état de recherche, on peut faire des vêtements, mais ils ne sont pas vraiment confortables, les matériaux ne sont pas rendus là », souligne Martin.

Décrivant le travail de l'impression 3D comme presque plus près de la sculpture que de la mode, elle rigole sur la vente éventuelle des vêtements à l'imprimante 3D. « Je ne sais pas quand on pourra en vendre, mais moi j'ai un tutu! »

Selon elle, dans le futur, l'impression 3D représente deux avantages majeurs du côté de la production et de la création sur mesure. « Quand on produit une ligne, on doit toujours en faire un minimum, sinon c'est plus cher pour le consommateur, dans le cas de l'impression 3D il n'y a pas de minimum. Et si on veut faire du sur mesure, on prend les mesures, on imprime et on peut refaire des modèles à la taille exacte de chacun », résume-t-elle.

En plus de ses deux morceaux exposés à New York, la designer caresse plusieurs autres projets pour l'automne et souhaite perfectionner ses connaissances de l'impression 3D. « Mon but, c'est que ça devienne presque comme du vrai tissu, confie Danielle Martin. Je veux que mon matériau soit le plus près possible de la soie. »

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Galerie photo La robe créée avec le stylo 3D Voyez les images