NOUVELLES
05/08/2015 08:09 EDT | Actualisé 05/08/2015 08:14 EDT

Ce qu'il faut surveiller sur sa voiture au moment de la prise de possession

courtoisie

Vous venez d’acheter une voiture neuve, et après quelques semaines (ou parfois quelques mois), le moment est enfin venu d’aller prendre possession de votre nouveau bijou. Puisque vous achetez un modèle tout neuf, il est normal que vous n’ayez aucune crainte quant à la qualité du véhicule qui vous sera présenté.

La réalité, cependant, est que même un véhicule neuf peut avoir des défauts. Ayant travaillé pendant quelques années dans un concessionnaire, je peux vous affirmer que les voitures se font parfois brassées un peu, et il peut avoir des dommages à la carrosserie ou à l’habitacle même si le véhicule n’a jamais été immatriculé.

Ce n’est pas que le détaillant souhaite vous passer un véhicule endommagé (du moins, la plupart du temps). C’est plutôt que souvent les petites bosses et égratignures sont causées par les intempéries, ou des déplacements à basse vitesse sur le terrain du concessionnaire, ou encore par le transport lorsqu’il faut faire livrer la voiture. Dans de telles situations, il est possible que personne chez le détaillant ne se soit rendu compte des dommages.

LIRE AUSSI

Quelques conseils au moment d’effectuer un essai routier chez le concessionnaire

Je vous donne un petit exemple. J’avais un client qui voulait absolument un modèle équipé d’un groupe d’option très spécifique. De plus, il n’avait qu’une seule couleur en tête pour son modèle. La couleur en question, vert lime métallisée, n’était pas le genre de teinte que nous commandions bien souvent. Nous ne voulions pas essayer de vendre un véhicule doté d’une couleur si… unique.

Un seul concessionnaire au pays avait un modèle exactement comme le client voulait, mais il était situé à Calgary. Nous avons donc été obligés de faire transporter le véhicule jusqu’au Québec. Quand nous en avons pris possession, nous nous sommes rendu compte que la compagnie de livraison avait placé l’auto en avant du camion de transport, et n’avait pas jugé bon de mettre quelque chose pour protéger la calandre.

Bref, il y avait plusieurs marques occasionnées par les petites roches qui ont percuté la partie avant pendant le voyage de plus de 3 500 kilomètres. Il a fallu repeindre le capot et le pare-chocs, et remplacer la grille. Nous avons informé le client, et la transaction a tout de même eu lieu. Quelques semaines après, le client est revenu en concession, car il a remarqué que le compartiment moteur était rempli de saletés, et qu’il avait parfois du sable qui sortait des buses de ventilation lorsque la climatisation était activée…

En résumé, ce n’est pas parce que le véhicule en question est neuf qu’il n’a pas de défauts. Voici donc quelques conseils à suivre au moment de la prise de possession.

Assurez-vous de bien voir le véhicule

Afin de pouvoir inspecter le véhicule correctement, vous voulez être à l’intérieur dans un endroit bien éclairé. J’ai déjà personnellement pris possession d’un véhicule à l’extérieur, le soir, en hiver. Quelques jours plus tard, j’ai remarqué une égratignure d’environ 3 pouces sur le capot, tout près du pare-brise…

Elle était peut-être là depuis le début, ou c’était peut-être moi. Je ne sais pas et malheureusement, je ne le saurai jamais. Ce qui est certain, c'est que si j’avais pris possession dans un endroit éclairé, j’aurai été en mesure de mieux remarquer les défauts.

Vérifiez les pneus

C’est particulièrement vrai si vous avez demandé des pneus d’hiver au moment de la négociation. Vous voulez vous assurer que ce sont bien des pneus neufs.

Approchez-vous des jantes

Les voitures sont souvent déplacées sur le terrain du concessionnaire. Parfois, il se peut que les jantes aient été endommagées par un obstacle que le représentant aux ventes, pressé de finir les déplacements, n’a jamais vu.

Jetez un coup d’œil aux surfaces vitrées

Assurez-vous qu’il n’y a pas de fissures, et que les surfaces vitrées s’alignent correctement avec leurs pourtours et le reste de la carrosserie.

Inspectez l’ensemble de la carrosserie

La calandre, la partie avant du capot, le bas des ailes et les bas de caisse sont les endroits où les dommages sont les plus fréquents. Cela dit, l’hiver, les voitures sont déneigées sommairement et rapidement, et il peut avoir de petites bosses ou égratignures sur le capot du coffre ou encore le toit. Il faut donc inspecter minutieusement l’ensemble de la carrosserie.

Vérifiez l’habitacle

Spécifiquement, jetez un coup d’œil à la finition de la console centrale, et regardez également autour du commutateur d’allumage, surtout si votre nouvelle voiture requiert une clé pour démarrer et n’est donc pas équipée d’un bouton-poussoir. Cela peut sembler inutile, mais inspectez également le miroir de courtoisie. Ce dernier se fissure pour souvent qu’on le pense…

Galerie photo Autos québécoises Voyez les images