NOUVELLES
03/08/2015 04:10 EDT | Actualisé 03/08/2015 04:18 EDT

Embarcations de plaisance : une photo qui fait des vagues

Des enfants assis sur la coque d'un bateau de plaisance en marche : le geste peut paraître téméraire, mais il l'est d'autant plus aux yeux de certains, sachant que tous les enfants ne portent pas leur veste de flottaison.

La photo prise par le Trifluvien Mario Groleau a largement circulé sur les médias sociaux. Il ne fait aucun doute pour lui que les adultes à bord ont fait preuve de négligence.

Sur sa page Facebook, il a accompagné sa photo d'une question : « Est-ce normal que tous les enfants n'aient pas de veste de flottaison? », s'interroge-t-il. Les commentaires ont rapidement déferlé et l'image a été partagée une centaine de fois.

Le Conseil canadien de la sécurité nautique réaffirmait dernièrement, lors de la Semaine de la prévention de la noyade, qu'il n'y a pas de raison valable de ne pas porter la veste de flottaison.

Les plaisanciers se prononcent

À la marina de Trois-Rivières, plusieurs plaisanciers qui ont vu la photo croient qu'il y a négligence.

« Il y a un problème de sécurité, absolument », dit René Dumas, lui-même propriétaire d'un bateau de plaisance depuis une vingtaine d'années.

Le bateau est déjaugé ce qui fait dire à René Dumas que l'embarcation « a l'air d'aller assez vite ».

« S'il pogne une vague, c'est sûr que les enfants vont débarquer du bateau, c'est officiel. »

— René Dumas, plaisancier

Même réaction de la part d'Étienne Chamberland, qui fréquente la marina depuis une douzaine d'années. Selon lui, personne ne devrait s'asseoir à l'avant du bateau. « Un enfant qui tombe à l'eau, ça ne se récupère pas comme on veut sur le fleuve », soutient-il.

« C'est très dangereux, les enfants ne sont pas en sécurité. »

— Étienne Chamberland, plaisancier

Il ne fait aucun doute pour Étienne Chamberland que les plaisanciers sur la photo seraient mis à l'amende si l'événement s'était produit aux États-Unis. « Ici on dirait qu'ils tolèrent plus », ajoute-t-il.

La Garde côtière canadienne n'a pas de pouvoir coercitif dans ce genre de situation. Dans ce cas-ci, un avertissement aurait été donné aux conducteurs de l'embarcation.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 10 plages du Québec pour profiter pleinement de l'été Voyez les images