POLITIQUE
02/08/2015 09:37 EDT | Actualisé 03/08/2015 02:20 EDT

Rassemblement conservateur à Montréal : opération séduction de Stephen Harper (VIDÉO/PHOTOS)

Stephen Harper a profité de son premier rassemblement depuis le déclenchement des élections pour vanter le nationalisme des Québécois… pourvu qu'il ne mène pas à la séparation.

« Pour nous, conservateurs, le nationalisme québécois n’est pas une menace, a-t-il exprimé de passage à Montréal. Et je vous demande de mettre ce nationalisme, cette solidarité au service d’un Québec plus fort, au sein d’un gouvernement plus solide, stable et conservateur majoritaire. »

Le chef a également vanté les réalisations de son gouvernement, qui pratique « une politique d’ouverture envers le Québec ». « Nous avons suivi les priorités du Québec dans les investissements en infrastructures. Et notre gouvernement a reconnu, au sein d’un Canada uni, que les Québécois forment une nation. »

Selon lui, « c’est le temps de remettre le Québec au pouvoir dans toute sa force et dans toute sa fierté » avec un mandat fort.

Le ministre Denis Lebel et lui ont plaidé pour que davantage de représentants québécois siègent avec eux à la table des décisions.

« Il fait beau au Québec, le ciel est bleu. Avec l’aide de tous les Québécois et les Québécoises qui veulent que le Québec continue de prospérer, le ciel sera encore plus bleu le 19 octobre! » s’est exclamé Lebel.

Les conservateurs de Stephen Harper sont en opération séduction pour faire élire plus de députés au Québec. Ils espèrent faire des gains avec les candidats vedettes recrutés dans les derniers mois, tels que l’ex-député caquiste Gérard Deltell, le maire de Victoriaville Alain Rayes et l’ancienne journaliste Pascale Déry.

« C’est le temps de remettre le Québec au pouvoir dans toute sa force et dans toute sa fierté », a déclaré Harper sous les applaudissements nourris de la foule.

Le rassemblement de dimanche soir avait lieu au centre communautaire juif Ben Weider, à Mont-Royal, où se présente le candidat Robert Libman. Il avait gagné son investiture contre Pascale Déry, qui s’est tournée vers Drummond depuis.

Mais le député qui succèdera au libéral Irwin Cotler dans Mont-Royal aura de grands souliers à chausser. Le maire de Côte-Saint-Luc Anthony Housefather livrera une chaude lutte dans la circonscription.

Perturbations à Ville Mont-Royal

Des manifestants ont dénoncé les politiques du gouvernement conservateur peu avant son allocution. La Presse rapporte qu'un individu âgé de 20 à 30 ans a été arrêté par les forces de l'ordre pour avoir proféré des menaces.

Une jeune femme a également perturbé le rassemblement en criant «Harper, dictateur!» en anglais. La même inscription se serait trouvée sur sa poitrine, mais Femen Québec n'a pas confirmé qu'il s'agissait bien d'une de leurs actions.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des manifestants anti-Harper à Montréal Voyez les images