NOUVELLES
31/07/2015 12:10 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Un bébé palestinien meurt brûlé dans une attaque de colons israéliens

TEL AVIV, Israël — Des colons israéliens ont incendié deux maisons en Cisjordanie, brûlant un bébé et blessant quatre autres personnes, soupçonne l'armée d'Israël.

D'après l'armée, les suspects sont entrés dans le village de Duma tôt vendredi, ont brûlé les maisons et laissé des graffitis en hébreu.

Les forces sont à la recherche de suspects dans la région.

Le bébé endormi a été brûlé vif lorsque la maison a pris feu. Son frère de quatre ans et ses parents ont été blessés.

Des extrémistes juifs s'en prennent depuis longtemps aux propriétés palestiniennes, ainsi qu'à des mosquées, des églises et même à des bases militaires israéliennes, pour contester ce qu'ils considèrent comme des politiques gouvernementales favorables à la Palestine. Il est cependant rare que ces attaques fassent des morts.

Un porte-parole de l'armée, le colonel Peter Lerner, a affirmé que l'incident n'était «rien de moins qu'un barbare acte de terrorisme». Le premier ministre, Benjamin Nétanyahou, a également condamné cette attaque.

Les Israéliens et les Palestiniens sont outrés de l'acte, qui attise les craintes de la Palestine qu'Israël ne laisse passer de telles attaques par les colons israéliens en Cisjordanie.

L'administration Obama a réagi vendredi, dénonçant un «vicieux acte terroriste» qui doit être puni.

Par voie de communiqué, le département d'État a exhorté les autorités israéliennes à trouver les coupables et à les traduire en justice. Il a aussi prié toutes les parties à demeurer calme pour éviter une montée de la violence.

 

The Associated Press