NOUVELLES
31/07/2015 18:30 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Pendant Trump cède le plancher aux golfeuses, Pettersen dompte Turnberry

TURNBERRY, Royaume-Uni — Si Donald Trump a occupé tout l'espace lors de la journée initiale de l'Omnium britannique féminin, la deuxième a appartenu à Suzann Pettersen.

La Norvégienne détient une avance de deux coups à mi-chemin du tournoi après avoir été l'une des deux joueuses à ramener une carte inférieure à 70 lors d'une journée pluvieuse à Turnberry qui a poussé plusieurs des 144 golfeuses à vouloir s'abriter et se plaindre des conditions météorologiques.

Sur le terrain dès 6 h 41, parmi le deuxième groupe à prendre le départ, Pettersen a inscrit un score de 69 et jouait de mieux en mieux au fur et à mesure que la journée progressait.

La Suédoise Maria McBride a été la seule à mieux faire que Pettersen vendredi, signant une carte de 66. Mais cette performance la laissait encore très loin de Pettersen après que McBride eut joué 79 jeudi.

Avec une fiche cumulative de 137, sept coups sous la normale, Pettersen devançait un groupe de quatre joueuses dont Lydia Ko, qui a joué 73 dans des conditions exécrables en après-midi alors qu'elle a dû faire face à des rafales de vents s'élevant jusqu'à 40 km/h.

La Taïwanaise Teresa Lu (71) et les Sud-Coréennes So Yeon Ryu (72) et Jin-Young Ko (70) complétaient le quatuor se partageant le deuxième rang.

Les Canadiennes Brooke Henderson et Alena Sharp se sont qualifiées pour les deux derniers parcours, mais se trouvent très loin du sommet du classement.

Henderson a joué 75 vendredi, pour un total de 148, quatre coups au-dessus du par. Sharp se retrouve un coup derrière sa compatriote après avoir signé une carte de 77.

Steve Douglas, The Associated Press