NOUVELLES
31/07/2015 13:15 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Migrants: Hollande annonce "une discussion avec Cameron" ce vendredi soir

Le président François Hollande a indiqué vendredi qu'il aurait dans la soirée "une discussion avec le Premier ministre britannique Cameron" au sujet des migrants qui tentent de s'introduire sur le site du tunnel sous la Manche.

"Ce (vendredi) soir, j'aurai une discussion avec le Premier ministre britannique (David) Cameron pour que nous puissions prendre toutes nos responsabilités", a déclaré le président français à la presse en marge d'un déplacement dans le sud-ouest de la France.

"Et puis il y a la responsabilité d'Eurotunnel", la société exploitante du tunnel, a souligné François Hollande. Le groupe s'était dit "dépassé" mercredi par la situation et en avait appelé à la responsabilité des pouvoirs publics des deux côtés de La Manche.

"Nous sommes face à un phénomène qui ne va pas s'arrêter compte tenu des guerres en Syrie et en Irak. Nous sommes devant la situation de réfugiés en grand nombre (et) nous devons tout faire pour qu'ils évitent de venir jusqu'à nous tout en les traitant dignement", a rappelé le président de la République.

"Et en même temps, nous sommes face à des populations qui n'en peuvent plus. A partir de là, nous devons prendre nos responsabilités. Et la France le fait avec fermeté en respectant la sécurité et la dignité des personnes. La France ne peut pas agir seule. Ce sera le sens de la discussion avec les Britanniques", a-t-il ajouté.

David Cameron a annoncé vendredi que Londres allait envoyer de nouvelles clôtures et des chiens renifleurs supplémentaires pour sécuriser le site d'Eurotunnel en France face à la crise "inacceptable" des migrants.

Les tabloïds britanniques avaient critiqué jeudi l'action de la France et appelé à "envoyer l'armée" pour arrêter les migrants.

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a regretté ces "outrances" et répliqué que Paris "n'avait aucune leçon à recevoir". Il a parallèlement souligné "la qualité" de la collaboration entre les gouvernements français et britannique.

bmk-kap/mw/gg