NOUVELLES
31/07/2015 15:01 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Mexique : le gouvernement va modifier les règles des enchères pétrolières

Le gouvernement mexicain va revoir les règles de ses prochaines enchères pétrolières afin d'attirer davantage d'investisseurs après le fiasco d'une première vente, le 15 juillet dernier, a annoncé vendredi la Commission nationale des hydrocarbures.

"Suite aux résultats des premières enchères, le gouvernement va modifier les termes du contrat", a expliqué le président de cette commission, Juan Carlos Zepeda, lors d'une émission de radio.

Le 15 juillet, le Mexique avait mis aux enchères l'exploitation de 14 sites en eaux peu profondes dans le Golfe du Mexique, mais seulement deux d'entre eux avaient trouvé preneurs.

Les autorités étudient les changements à apporter, notamment sur la garantie de six milliards de dollars demandée aux entreprises et consortiums participants "qui a pu être un facteur inhibant", selon le président de la commission.

Quatre autres étapes de ce premier tour de mises aux enchères de sites pétroliers sont prévues. La plus attendue porte sur l'attribution de sites en eaux profondes permettant l'extraction de pétrole lourd, qui aura lieu en début d'année 2016.

L'annonce détaillée des lots mis aux enchères, qui devait initialement avoir lieu fin août, a finalement été repoussée à la mi-septembre.

"Il s'agit de l'attribution la plus complexe, dont les montants sont les plus élevés (...). Nous avons besoin de quelques semaines pour la lancer", a expliqué M. Zepeda.

Selon les analystes, les premières enchères se sont déroulées lors de la pire semaine, avec des prix du pétrole très bas et la signature d'un accord sur le nucléaire avec l'Iran ouvrant la perspective d'une augmentation de l'offre mondiale de brut.

Avec cette réforme historique du secteur pétrolier mexicain, brisant un monopole de l'Etat datant de 1938, le président Enrique Peña Nieto, espère relancer la production de pétrole et stimuler l'économie du pays après des années marquées par un déclin régulier de la production.

L'exploitation du pétrole au Mexique était jusqu'alors le monopole de l'entreprise d'Etat Pemex.

sem/lth/se/hdz/gkg