NOUVELLES
31/07/2015 10:12 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Le commissaire aux langues officielles:Élections Canada pas assez bilingue

OTTAWA — Élections Canada doit faire plus d'efforts pour servir les Canadiens dans les deux langues officielles d'un bout à l'autre du pays.

C'est la conclusion à laquelle arrive le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, dans un rapport publié vendredi.

Le rapport tombe à point. C'est dimanche que le premier ministre Stephen Harper doit déclencher la campagne électorale qui enverra les citoyens aux urnes le 19 octobre.

Le commissaire Fraser fait neuf recommandations à l'organisme qui administre le scrutin au pays. Le Directeur général des élections (DGE) refuse trois d'entre elles, ce que dénonce le commissaire.

Parmi les trois recommandations rejetées par le DGE, celle de la mise en oeuvre d'un plan pour recruter des directeurs du scrutin et des agents de liaison en région qui soient tous bilingues.

À cela, le DGE répond qu'il n'est ni raisonnablement possible, ni nécessaire, d'exiger le bilinguisme des directeurs du scrutin et des agents de liaison en région.

M. Fraser, lui, est convaincu que la loi donne le droit à tous les électeurs de recevoir des services dans la langue officielle de leur choix partout au pays.

La Presse Canadienne