NOUVELLES
31/07/2015 12:00 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Le bénéfice de la Pétrolière Impériale a plongé de 90 pour cent au 2e trimestre

CALGARY — Le bénéfice de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) s'est chiffré à 120 millions $ au deuxième trimestre, un résultat en baisse de 90 pour cent par rapport au profit de 1,2 milliard $ de l'an dernier, le producteur pétrolier ayant été durement touché par le plongeon du cours du pétrole brut.

L'Impériale, l'une des plus grandes sociétés pétrolières d'extraction et de raffinage au Canada, a fait état d'un bénéfice par action de 14 cents, en baisse de 1,45 $ par action pour le même trimestre l'an dernier.

Le prix du pétrole a chuté de plus de moitié depuis juillet 2014, l'offre ayant largement surpassé la demande dans un contexte de stagnation de l'économie mondiale.

L'Impériale a inscrit à ses plus récents résultats une charge de 320 millions $ imputée à une augmentation de l'impôt sur les revenus d'entreprises de l'Alberta, ainsi qu'un gain de 478 millions $ lié à la vente de certains actifs de production en amont.

La production brute de pétrole a augmenté au cours du trimestre pour atteindre 344 000 barils par jour, par rapport à 287 000 barils par jour l'an dernier, ce qui représentait la plus forte production de l'Impériale en près de huit ans.

L'Impériale a cependant traité moins de barils par jour dans ses raffineries, par rapport au deuxième trimestre de 2014. Ce chiffre a atteint en moyenne 373 000 barils par jour, contre 418 800 l'an dernier.

Les dépenses en immobilisations et d'exploration ont atteint 819 millions $ au plus récent trimestre, en baisse par rapport à leur valeur de près de 1,4 milliard $ pour la même période un an plus tôt.

La Presse Canadienne