NOUVELLES
31/07/2015 06:08 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Japan Tobacco va fermer une usine en Russie

Le géant japonais des cigarettes Japan Tobacco (JT) a annoncé vendredi la fermeture de son usine de Moscou face à "la sévère contraction du marché en Russie", une décision qui va affecter 573 emplois.

"L'environnement a radicalement changé en Russie, avec des déclins importants de la demande de tabac en raison de hausses de taxe, de régulations plus strictes et d'une situation économique difficile", a expliqué JT dans un communiqué.

Le site arrêtera de fonctionner d'ici à la mi-2016 et la production sera transférée vers l'usine de Saint-Pétersbourg.

Très présent en Russie, le cigarettier a ainsi été frappé par l'effondrement du rouble et le marasme économique. Il "s'engage cependant à maintenir une forte présence" dans le pays.

Japan Tobacco a multiplié les fermetures d'usines ces derniers temps. Il avait fait part en octobre 2014 de son projet de cesser la production sur deux sites en Europe (Irlande du Nord et Belgique), et avait également décidé fin 2013 de liquider quatre de ses neuf usines au Japon d'ici à début 2016.

Le propriétaire des marques de cigarettes Winston, Benson & Hedges et Camel, qui tire plus de 80% de ses revenus des cigarettes et produits afférents, compte plus de 50.000 salariés et 25 usines dans le monde.

La firme nippone, qui avait connu une année 2014 difficile sur fond de restructurations anticipe un autre cru très mitigé en 2015. Il vise un profit net de 387 milliards (-0,5%), un bénéfice d'exploitation de 539 milliards (-5,7%) et un chiffre d'affaires de 2.380 milliards (-2,2%).

Les résultats du deuxième trimestre seront publiés lundi.

anb/kap/jh

JAPAN TOBACCO