NOUVELLES
31/07/2015 16:11 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Guatemala : nouvelles arrestations dans un scandale de corruption

Un ancien dirigeant de l'administration fiscale du Guatemala, frappée depuis plusieurs mois par un scandale de corruption, Rudy Villeda, a été arrêté avec quatre autres ex-responsables du fisc, a annoncé la police vendredi.

M. Villeda, à la tête de la Superintendance de l'administration fiscale (SAT) entre 2008 et 2012, a été interpellé pour avoir donné son aval, au début de son mandat, à un contrat irrégulier exonérant d'impôts deux chaînes de commerces de l'aéroport international de la ville de Guatemala, selon un communiqué de la police.

Selon le parquet, le manque à gagner pour les services fiscaux s'élèverait à 7,6 millions de dollars.

Quatre autres ex-hauts responsables de cette administration ont également été arrêtés lors de ce coup de filet.

Début juillet, la police avait arrêté neuf chefs d'entreprises, dont trois Chinois et un Coréen, soupçonnés d'avoir profité de ce réseau.

Mi-avril, le patron de la SAT, Omar Franco, et son prédécesseur Carlos Muñoz avaient été arrêtés, de même qu'une vingtaine de fonctionnaires, accusés par le parquet et une commission d'enquête patronnée par l'ONU d'avoir touché des pots-de-vin pour exempter des importateurs de taxes douanières.

Ce scandale, qui avait conduit également la vice-présidente Roxana Baldetti à démissionner, avait déclenché de nombreuses manifestations contre la corruption visant notamment le président conservateur Otto Pérez, dont le successeur sera élu en septembre.

D'après l'enquête, le cerveau du réseau était Juan Carlos Monzon, secrétaire privé de Mme Baldetti, actuellement en fuite.

hma/mis/val/hdz/gg