NOUVELLES
31/07/2015 11:44 EDT | Actualisé 31/07/2016 05:12 EDT

Évaluée à 12 milliards, la facture d'Énergie Est va grimper, dit TransCanada

Travel Ink via Getty Images
Trans Alaska Pipeline, Alaska, Usa

TransCanada (T.TRP) prévient que la facture du projet d'oléoduc Énergie Est, actuellement estimée à 12 milliards de dollars, devrait grimper.

La société albertaine a expliqué vendredi que sa décision d'abandonner la construction d'un terminal pétrolier à Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, en raison de la présence de bélugas, fera augmenter les coûts.

Le tracé initial d'Énergie Est prévoyait le transport quotidien d'environ 1,1 million de barils de pétrole des sables bitumineux albertains à travers un oléoduc de quelque 4600 kilomètres vers le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Ces commentaires ont été effectués par TransCanada alors que la société a dévoilé des profits de 429 millions, ou 60 cents par action, au deuxième trimestre, en hausse par rapport à 416 millions, ou 59 cents, à la même période l'an dernier.

Lors de l'assemblée annuelle de l'entreprise, le 1er mai dernier, l'entreprise avait indiqué qu'Énergie Est est tout à fait envisageable même avec un seul terminal pétrolier situé au Nouveau-Brunswick

Pour la période terminée le 30 juin, les revenus se sont établis à 2,63 milliards, alors qu'il avait été de 2,23 milliards au deuxième trimestre de 2014.

Sur une base ajustée, en excluant les éléments non récurrents, TransCanada a engrangé un bénéfice de 397 millions, ou 56 cents par action, comparativement à 332 millions, ou 47 cents par action, à la même période en 2014.

Galerie photo Comprendre les projets de pipelines Voyez les images