NOUVELLES
31/07/2015 11:22 EDT | Actualisé 31/07/2016 01:12 EDT

Bébé palestinien brûlé vif: Washington condamne "une brutale attaque terroriste"

Les Etats-Unis ont "condamné avec la plus grande force" vendredi "la brutale attaque terroriste" en Cisjordanie occupée qui a provoqué la mort d'un bébé palestinien brûlé vif dans l'incendie criminel de la maison familiale par des extrémistes israéliens.

"Nous saluons l'ordre donné par le Premier ministre (israélien Benjamin) Netanyahu aux forces de sécurité d'avoir recours à tous les moyens à leur disposition pour interpeller les meurtriers pour ce qu'il a appelé un acte terroriste et pour les traduire en justice", a écrit le département d'Etat dans un communiqué particulièrement courroucé.

Redoutant un nouveau cycle de violences entre Israël et les Palestiniens, la diplomatie américaine a également "pressé toutes les parties de maintenir le calme et d'éviter de faire monter les tensions à la suite de cet incident tragique".

Un bébé palestinien, de 18 mois, Ali Dawabcheh, a été brûlé vif et ses parents et son frère grièvement blessés vendredi lorsque des extrémistes israéliens ont incendié leur maison en Cisjordanie occupée.

Le Premier ministre israélien a aussitôt dénoncé un "acte de terrorisme en tout point", et ordonné les forces de sécurité "d'arrêter les meurtriers et de les traduire en justice". Des engagements qu'il a réitérés lors d'un rare appel téléphonique au président palestinien Mahmoud Abbas.

Les relations entre les Etats-Unis et leur indéfectible allié israélien se sont énormément refroidies depuis plus d'un an, avec l'échec du dialogue direct entre Palestiniens et Israël en avril 2014 ainsi qu'avec l'accord scellé entre les grandes puissances et l'Iran sur le nucléaire.

Washington critique ainsi de plus en plus souvent la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens même si les Etats-Unis ne remettent pas en cause leur alliance militaire avec l'Etat hébreu et leur appui diplomatique.

nr/faa