NOUVELLES
30/07/2015 01:53 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Yémen: cinq membres présumés d'Al-Qaïda tués dans une frappe de drone

Cinq membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans une attaque de drone, probablement américain, dans le sud du Yémen, a indiqué un responsable provincial.

Le véhicule, qui venait de Moukalla, capitale de la province du Hadramout qui est sous le contrôle du réseau extrémiste, et se rendait dans la province d'Abyane, a été touché à Wadi Dikha, a précisé ce responsable.

Ses cinq occupants, dont un chef local d'Al-Qaïda appelé Abou Ahmad al-Kazimi, ont été tués, selon la même source.

Les frappes de drones, dont seuls les Etats-Unis disposent dans la région, se poursuivent au Yémen en dépit de la guerre qui oppose les rebelles chiites Houthis aux forces soutenant le gouvernement en exil du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) avait reconnu mi-juin que son chef au Yémen, Nasser al-Wahishi --qui était aussi le numéro 2 au niveau mondial du réseau extrémiste sunnite-- avait été tué dans une attaque de drone américain plus tôt dans le mois. Deux autres responsables d'Al-Qaïda au Yémen avaient été tués en avril.

Aqpa a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen en 2011, à la faveur de l'insurrection contre l'ex-président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer sa présence dans le pays. Il tente aujourd'hui de profiter de la guerre qui fait rage pour s'emparer de nouvelles régions.

faw/mh/cbo