NOUVELLES
30/07/2015 11:40 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Syrie: Au moins 18 morts dans une attaque anti-kurde de l'EI et des combats

Au moins 18 combattants kurdes et jihadistes ont été tués jeudi lors d'une attaque surprise du groupe État Islamique (EI) et des combats dans une localité du nord de la Syrie, prise lundi par les Kurdes, selon une ONG.

"Une unité de l'EI a attaqué jeudi une école, où étaient positionnés des combattants kurdes dans la localité de Sarrine. Un jihadiste a fait détoner sa ceinture explosive puis des combats s'en sont suivis", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'rhomme (OSDH).

"Huit assaillants sont morts dont le kamikaze alors que 10 membres des Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont péri", a précisé cette source. A l'issue des combats, les jihadistes ont pris la fuite.

Les forces kurdes avaient pris lundi le contrôle total de Sarrine après trois semaines de combats intenses. Cette localité est située sur l'autoroute M4, que l'EI utilisait pour faire transiter combattants et armes entre la province septentrionale d'Alep et Raqa, la "capitale" de facto de l'organisation extrémiste en Syrie.

La capture de cette ville coupe l'accès de l'EI à certaines régions d'Alep, où les jihadistes combattent à la fois les Kurdes et des groupes rebelles.

L'EI subit depuis plusieurs mois une série de défaites, dont la dernière en date remonte à mercredi lorsque ses combattants ont été chassés de Hassaké, dans le nord-est du pays.

rd/sk/feb