NOUVELLES
30/07/2015 08:44 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Suisse : des fibres textiles à base de gélatine animale

Des chercheurs de la prestigieuse Ecole Polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont mis au point des fibres textiles, aux qualités comparables à celles de la laine mérinos, fabriquées avec de la gélatine animale, prélevée sur des cadavres d'animaux.

Dans un communiqué, l'EPFZ indique que des gants tricotés avec des fibres à base de gélatine sont très comparables à ceux tricotés avec de la laine merinos.

La gélatine est une substance biodégradable, qui se compose de fibres ultrafines que les scientifiques de l'EPFZ sont parvenus à filer.

En surface, ces fibres sont lisses et présentent une brillance qui fait penser à de la soie.

Mais elles affichent d'autres atouts: elles possèdent des facultés isolantes semblables à celles de la laine mérinos.

La gélatine se produit à base de collagène, le composant principal de la peau, des os et des tendons. Les déchets dans les abattoirs en contiennent de grandes quantités.

Dans ses travaux, le chercheur zurichois Philipp Stössel a découvert que la gélatine formait une masse lorsqu'on la mélangeait avec un solvant, ce qui permettait d'en faire des fils sans difficulté.

Le chercheur a ensuite développé une méthode en collaboration avec le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) à Saint-Gall, avec pour résultat des fils fins de seulement 25 micromètres de diamètre, soit deux fois plus fins qu'un cheveu humain.

Le principal inconvénient de la gélatine est de se dissoudre au contact de l'eau, et les travaux du chercheur se concentrent désormais sur l'étanchéité des fils via plusieurs traitements.

Un brevet a été déposé il y a deux ans, et le chercheur attend de trouver un partenaire industriel pour se lancer dans la production de masse.

mnb/apo/pjl