NOUVELLES
30/07/2015 18:36 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Pour une deuxième journée de suite, Didier Drogba est accueilli en héros

MONTRÉAL — Rarement une conférence de presse à Montréal aura attiré autant de monde. Mais il semble que Didier Drogba a le don de déplacer les foules, du moins dans sa nouvelle ville d'adoption.

En présence de plusieurs journalistes, mais aussi de nombreux détenteurs d'abonnements de saison de l'Impact de Montréal qui avaient été invités à l'événement, jeudi, tenu sur une tribune aménagée en bordure du terrain du Stade Saputo, Drogba a officiellement été présenté à la communauté montréalaise.

Après la diffusion d'une courte vidéo relatant quelques-uns des plus grands moments de la carrière de Drogba, autant avec Chelsea qu'au sein de la sélection nationale de la Côte d'Ivoire, la nouvelle coqueluche du sport montréalais a marché le long de la ligne de touche, saluant et applaudissant même les spectateurs qui l'acclamaient et qui captaient la scène avec leurs appareils photos et vidéos.

L'Ivoirien de 37 ans est monté sur la tribune où l'ont accueilli le président de l'Impact, Joey Saputo, et l'entraîneur-chef Frank Klopas. Les deux dirigeants de l'équipe lui ont remis un chandail bleu de sa nouvelle équipe, avec son célèbre numéro 11.

Dans sa brève allocution, Saputo a décrit la signature de Drogba comme un grand moment pour l'Impact, la ville de Montréal et la MLS, tandis que Klopas a vanté le caractère et les qualités humaines du nouveau porte-couleurs de la formation montréalaise.

Avant de répondre aux nombreuses questions des journalistes, Drogba a déclaré avoir été séduit par le discours du président de l'équipe, un discours qu'il a qualifié de simple et de chaleureux.

Face à l'inévitable question, celle entourant la date de son premier match avec l'Impact, Drogba a suscité les applaudissements du public en disant que si ça ne dépendait que de lui, il serait du voyage vendredi en vue du match de samedi contre le New York FC. Il a cependant rappelé qu'il n'avait pas joué depuis deux mois et demi, et qu'il devra s'asseoir avec les dirigeants de l'Impact pour discuter de cette question.

Drogba est arrivé à Montréal autour de 17 h, mercredi soir, et a été accueilli par des milliers d'amateurs et de compatriotes ivoiriens en liesse à l'Aéroport international Pierre-Elliott Trudeau.

Après des journées de rumeurs et de tractations, l'Impact a réussi le plus gros coup de sa jeune histoire dans la MLS en embauchant Drogba. Le directeur technique Adam Braz a annoncé lundi que Drogba avait accepté un contrat de 18 mois avec l’équipe. Le réseau ESPN a rapporté que la valeur du contrat s’élève à 3 millions $US par saison.

Pour concrétiser l’acquisition de Drogba, l’Impact a dû verser un montant d’allocation au Fire de Chicago, qui détenait les droits de l’ancien international ivoirien dans la MLS. Drogba, qui est francophone, aurait aussi reçu des offres du côté de l’Inde et du Qatar. Il semble toutefois que sa décision était prise et que la question de la langue a joué en faveur de l’Impact.

On peut s’attendre à ce que le Stade Saputo soit plein à craquer lors du premier match de Drogba à Montréal. Les circuits téléphoniques ne dérougissaient pas à la billetterie du stade lundi, et l’Impact a même créé un nouveau forfait pour les derniers matchs de la saison. Une liste d’attente a aussi été mise en place pour la vente de maillots au nom de Drogba.

Drogba occupe le 4e rang des meilleurs buteurs de l’histoire du Chelsea FC, avec 164 buts en 381 matchs, disputés de 2004 à 2012 et en 2014-2015. Il a aidé le club londonien à remporter quatre titres de la Premier League d’Angleterre, quatre FA Cups et trois League Cups.

Il a accru son statut de légende du soccer anglais en marquant le but égalisateur et le penalty gagnant qui ont permis aux Blues de remporter leur premier titre en Ligue des Champions d’Europe en 2012 contre le Bayern Munich, ce qui lui avait valu le titre de joueur du match.

La Presse Canadienne