NOUVELLES
30/07/2015 09:59 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Les talibans afghans laissent entendre un retrait des négociations de paix

KABOUL — Au lendemain de la confirmation de la mort, il y a deux ans, du chef suprême des talibans, le mollah Omar, les talibans afghans ont déclaré ne pas être au courant des négociations de paix prévues vendredi au Pakistan, laissant entendre qu'ils risquent de se retirer.

Mercredi, une agence de renseignement afghane a annoncé la mort du mollah Omar, qui n'avait jamais été confirmée de source officielle. On ignore pour l'instant si les deux événements sont reliés.

Le bureau du président Ashraf Ghani a affirmé que la mort du dirigeant des talibans serait bénéfique pour le processus de paix, qui est une des priorités de son gouvernement.

La première ronde officielle de discussions, supervisée par des délégués américains et chinois, a eu lieu à Islamabad, au Pakistan, plus tôt ce mois-ci. Les parties se sont entendues pour une prochaine rencontre, qui doit avoir lieu vendredi, à Murree.

Cette déclaration des talibans, jeudi, sème toutefois le doute.

Dans un communiqué, le groupe indique qu'il n'est «pas au courant d'un tel processus». Il ne mentionne pas le mollah Omar ni l'annonce de sa mort.

Lynne O'Donnell, The Associated Press