NOUVELLES
30/07/2015 10:00 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Les Etats-Unis livrent huit F16 à l'Egypte (ambassade)

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la livraison de huit avions de combat F16 à l'Egypte, les premiers depuis que Washington a levé fin mars le gel partiel de son assistance militaire au Caire.

"Les 30 et 31 juillet, les Etats-Unis livrent huit avions F16" au Caire, a annoncé l'ambassade des Etats-Unis dans un communiqué publié sur son site internet, précisant que quatre chasseurs supplémentaires seront livrés à l'Egypte "cet automne".

"Les extrémistes menacent la sécurité régionale et cet armement offre un nouvel outil pour aider l'Egypte à lutter contre le terrorisme", a précisé dans le communiqué un haut responsable de la défense attaché à l'ambassade au Caire, le général Charles Hooper.

L'annonce intervient alors que le chef de la diplomatie américaine John Kerry est attendu dimanche au Caire pour co-présider avec son homologue égyptien Sameh Choukri un "dialogue stratégique" entre les deux alliés aux relations tumultueuses.

Les relations entre Washington et l'Egypte, un allié clé de longue date dans la région, s'étaient légèrement refroidies depuis la destitution par l'armée de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, et la sanglante répression lancée contre ses partisans.

Mais elles sont redevenues plus ou moins normales fin mars, les Etats-Unis annonçant qu'ils mettaient fin au gel partiel de leur aide militaire annuelle qui s'élève à 1,3 milliard de dollars. Washington continue cependant de dénoncer la terrible répression frappant les pro-Morsi.

Depuis que l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi a destitué M. Morsi, des mouvements jihadistes ont multiplié les attentats meurtriers visant les forces de sécurité, notamment dans le nord de la péninsule du Sinaï, bastion de la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI).

Fin mars, le président américain Barack Obama avait annoncé à son homologue égyptien la levée du gel sur la livraisons de 12 avions de chasse F-16, 20 missiles Harpoon ainsi que de pièces pour chars Abrams M1A1.

En décembre, Washington avait annoncé avoir livré dix hélicoptères Apache à l'Egypte, et en juin, les Etats-Unis ont livré deux patrouilleurs lance-missiles au Caire.

Le 21 juillet, Le Caire avait reçu les trois premiers avions de combat Rafale commandés à la France.

tgg/feb