NOUVELLES
30/07/2015 09:33 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Les débris d'avion retrouvés à la Réunion seront analysés à Toulouse

PARIS — Une partie d'aile d'avion échouée sur l'île de la Réunion dans l'océan Indien et qui pourrait provenir d'un appareil de Malaysia Airlines disparu il y a un an et demi sera envoyée à Toulouse pour analyse.

Retrouvé mercredi, le flaperon, une partie mobile de l'aide, pourrait être la première trace de l'appareil qui effectuait le vol 370, et permettrait de percer ce mystère de l'aviation qui, à ce jour, demeure quasi complet.

Le premier ministre de la Malaisie, Najib Razak, a promis de rendre publique rapidement toute nouvelle information.

Il a ajouté qu'il priait pour que cette découverte ne soit pas une fausse alarme, pour le bien des familles qui souffrent dans l'incertitude depuis la disparition de leurs proches.

Des spécialistes de la sécurité aérienne ont identifié que les débris proviennent d'une pièce unique des ailes d'un Boeing 777, le même type d'appareil que celui de la Malaysia Airlines qui a disparu des radars, le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord. Le vol 370 qui effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin est le seul Boeing 777 actuellement porté disparu.

 

Greg Keller et Sylvie Corbet, The Associated Press