NOUVELLES
30/07/2015 13:08 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Le producteur d'uranium Cameco affiche un bénéfice en baisse au 2e trimestre

SASKATOON — Cameco (TSX:CCO) a fait état jeudi d'un bénéfice de 88 millions $ pour son plus récent trimestre, en baisse par rapport à celui de 127 millions $ réalisé à la même période un an plus tôt.

Le bénéfice par action du producteur d'uranium a atteint 22 cents par action au cours du trimestre clos le 30 juin, par rapport à un profit de 32 cents par action l'an dernier.

Les revenus se sont appréciés à 565 millions $, par rapport à un chiffre d'affaires de 502 millions $ au deuxième trimestre de l'an dernier.

Sur une base ajustée, la société a engrangé un profit de 46 millions $, soit 12 cents par action, en baisse par rapport à celui de 79 millions $, ou 20 cents par action, d'il y a un an.

Cameco a attribué ce recul à une hausse des coûts d'administration et à l'inscription, dans les résultats de l'an dernier, d'un gain de 28 millions $ lié à un règlement favorable dans un conflit sur l'approvisionnement à long terme avec un service public.

Ces changements ont été partiellement contrebalancés par une hausse des marges brutes des segments d'uranium et de services de carburant, ainsi qu'à des coûts de règlement liés au rachat hâtif de certaines débentures.

Le chef de la direction de Cameco, Tim Gitzel, a estimé que la société continuait de livrer une bonne performance, malgré les difficiles conditions du marché. Il a notamment rappelé que les prix et la demande étaient restés stables en raison de la surabondance de l'offre qui prévaut actuellement sur le marché.

«Malgré tout, les perspectives à long terme pour l'énergie nucléaire, soutenue par de bonnes données fondamentales, restent positives», a expliqué M. Gitzel dans un communiqué.

La Presse Canadienne