NOUVELLES
29/07/2015 22:38 EDT | Actualisé 29/07/2016 01:12 EDT

Le nouveau plus haut gradé américain, Joseph Dunford, confirmé par le Sénat

Le Sénat des Etats-Unis a confirmé mercredi le général Joseph Dunford au poste de chef d'état-major interarmées, le plus haut poste militaire américain auquel Barack Obama l'avait nommé en mai.

Les sénateurs ont approuvé sa nomination à l'unanimité. Joseph Dunford succèdera au général Martin Dempsey, en fonction depuis quatre ans et dont le mandat arrive à échéance cet été.

Âgé de 59 ans, le général Dunford est un chef expérimenté qui a servi en Irak et en Afghanistan, où il a commandé les forces de l'Otan et les forces américaines de février 2013 à août 2014. Il était depuis octobre 2014 le patron des Marines.

"Il est l'un des stratèges les plus respectés de notre armée. Il est connu et respecté par nos alliés, par les deux partis au Congrès et par les membres du gouvernement", avait déclaré le président américain en le nommant le 5 mai dernier.

Le chef d'état-major interarmées est le principal conseiller militaire du président américain et exerce une influence considérable sur l'administration. Mais il n'a pas de responsabilité opérationnelle directe, le gouvernement donnant ses ordres directement aux grands commandements américains comme celui du Moyen-Orient (Centcom).

Le général Dunford prendra ses fonctions au moment où les forces américaines doivent se redéfinir en pleines tensions budgétaires, après plus d'une décennie de guerre en Irak et en Afghanistan, et où elles mènent la coalition militaire contre les jihadistes de l'organisation Etat islamique en Irak et en Syrie.

Lorsqu'il commandait les forces américaines en Afghanistan, Joseph Dunford avait supervisé le retrait de dizaines de milliers de soldats américains, laissant la place aux forces afghanes dans le combat contre les talibans.

Il avait convaincu la Maison Blanche de laisser des troupes américaines sur le terrain après 2014 et la fin officielle de la mission de combat dans le pays.

En Irak, le général a commandé des troupes pendant l'offensive américaine de 2003. Il a aussi dirigé les Marines en 2009 au sein du puissant Centcom.

Le général Dunford est né le 8 décembre 1955 à Boston, dans le nord-est des Etats-Unis. Devenu officier en 1977, il a notamment réussi à décrocher le très convoité badge de la US Army Ranger School, dont les épreuves physiques et d'endurance sont parmi les plus difficiles au monde.

Il est aussi diplômé de l'Ecole de guerre des Etats-Unis et détient deux masters, l'un en relations internationales et l'autre en sciences politiques.

ico/tsz