NOUVELLES
30/07/2015 08:51 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Le gouvernement ontarien en faveur d'un changement de régime à Ottawa

Alors que les élections fédérales approchent, le gouvernement libéral de l'Ontario se dit prêt à faire campagne contre les conservateurs de Stephen Harper s'ils continuent de s'opposer à la création d'un régime de retraite provincial.

Le ministre des Finances du Canada, Joe Oliver a écrit à son homologue ontarien plus tôt ce mois-ci pour l'avertir qu'Ottawa ne l'aidera pas à mettre en place le régime de retraite de la province de l'Ontario et ne fera pas de changement à la législation pour qu'il soit géré comme le Régime de pensions du Canada sur un plan fiscal.

Traitement injuste?

Le ministre des Finances de l'Ontario, Charles Sousa, affirme qu'il y a au moins 28 programmes administrés par l'Agence du revenu du Canada et 88 accords d'échange de données entre le gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux.

Charles Sousa rappelle que le gouvernement fédéral a un accord de coopération avec le Régime de rentes du Québec et a apporté des modifications à Loi de l'impôt sur le revenu pour relever le plafond des cotisations au Régime de pension de la Saskatchewan.

Le ministre des Finances estime qu'Ottawa fait de la petite politique en refusant d'aider la Province dans ce dossier et veut défaire le gouvernement Harper « obstructionniste » en octobre afin d'avoir un meilleur partenaire à Ottawa.

Contre de nouvelles charges

Le Parti conservateur fédéral a répondu par voie de communiqué en affirmant : « nous allons tout mettre en œuvre pour empêcher Trudeau et Wynne d'imposer une hausse massive des charges sociales aux familles de la classe moyenne ».

Il rappelle aussi ce qu'a déjà affirmé Joe Oliver qu'« en plus de coûter aux familles de la classe moyenne des milliers de dollars en nouveaux impôts, le plan Trudeau-Wynne tuera des emplois en Ontario ».

L'Ontario pourrait voir ses couts augmenter dans la mise en place et l'administration de son régime de retraite s'il n'obtient pas l'aide de l'Agence du revenu du Canada.