NOUVELLES
30/07/2015 14:32 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Grèce - Matches truqués: le propriétaire de l'Olympiakos blanchi

Le propriétaire de l'Olympiakos Evangelos Marinakis a été blanchi par la justice grecque, pour manque de preuves, dans le cadre d'un scandale de matches truqués lors de la saison 2010-2011, a indiqué jeudi une source judiciaire.

Marinakis, 47 ans, armateur et homme d'affaires, président d'un club qui a toujours été champion de Grèce depuis qu'il l'a racheté il y a cinq ans, comparaissait avec 84 autres suspects: présidents de clubs de l'élite grecque et de divisions inférieures, arbitres, joueurs, ainsi que le président de la Ligue grecque de football et des employés de la Fédération.

En juin, le propriétaire de l'Olympiakos avait été interdit de toute activité liée au football pour son implication dans un autre scandale de matches truqués entre 2011 et 2013. Pour cette affaire, il comparaîtra avec 32 autres suspects.

Outre cette interdiction jusqu'à son nouveau procès, Marinakis a payé une caution de 200.000 euros afin de pouvoir rester en liberté, avec obligation de se présenter dans un commissariat tous les 15 jours.

En 5 saisons avec Marinakis à sa tête, le club du Pirée a remporté autant de fois le championnat grec et a réalisé à 3 reprises le doublé coupe-championnat.

Le nouveau gouvernement de gauche au pouvoir en Grèce a réformé par la loi la fédération de football, et imposé des peines pouvant atteindre 10 ans de prison et un million d'euros d'amende pour les cas de corruption.

le/gnf/nga