NOUVELLES
30/07/2015 11:16 EDT | Actualisé 30/07/2016 01:12 EDT

Belichick, fidèle à lui-même, dit que la controverse est chose du passé

FOXBOROUGH, Mass. — L'entraîneur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Bill Belichick a repoussé les questions ayant trait à la controverse des ballons sous-gonflés pour la deuxième journée d'affilée, jeudi.

Belichick a affirmé avant l'ouverture du camp d'entraînement de l'équipe que son unique préoccupation était la pratique de la journée.

Il a répondu de la même façon quand on lui a demandé comment les Patriots feraient afin d'assurer la défense de leur championnat du Super Bowl. Il a répondu de la même façon quand on l'a interrogé au sujet de la météo.

Belichick a précisé que ce qui est dans le passé, ça ne le regarde pas. Et que tout ce qui fait partie de l'avenir, au-delà de la journée d'entraînement de jeudi, n'est également pas de son ressort.

En d'autres mots, la routine quoi pour Belichick...

L'entraîneur s'obstine à ne pas commenter la situation du quart-arrière Tom Brady, dont la suspension de quatre matchs vient d'être maintenue par la NFL.

Dans la foulée de l'affaire, l'équipe a écopé une amende de 1 million$ US et s'est fait retirer deux choix au repêchage. La NFL a conclu que Brady avait manigancé afin d'utiliser des ballons mal gonflés dans le dernier match de championnat de l'Association américaine. Brady a intenté un procès afin de renverser la suspension.

La cause sera entendue à New York plutôt qu'au Minnesota, a-t-on par ailleurs appris.

Jimmy Golen, The Associated Press