NOUVELLES
29/07/2015 22:30 EDT | Actualisé 29/07/2016 01:12 EDT

A la peine dans les smartphones, Samsung confirme le repli de ses résultats trimestriels

Le géant sud-coréen Samsung Electronics, à la peine face à Apple et aux fabricants chinois, a confirmé jeudi la baisse de ses résultats au deuxième trimestre et prédit un second semestre difficile.

Samsung avait prévenu au début du mois que l'intervalle avril-juin ne présenterait pas une amélioration substantielle de ses performances, évoquant entre autres des retards de production et le moindre succès du Galaxy S6, rival de l'iPhone.

Samsung a paradoxalement sous-estimé le succès du Galaxy S6 Edge, un smartphone à écran incurvé dont la fabrication est plus complexe. En cours de trimestre, il a dû ouvrir une ligne de production dans une troisième usine avec deux mois d'avance, lui permettant de doubler les volumes mensuels à 5 millions.

Le bénéfice net est ressorti à 5.750 milliards de wons (4,5 milliards d'euros), en repli de 8% par rapport au trimestre correspondant de 2014 et en deçà des 6.000 milliards de wons escomptés en moyenne par les analystes, selon l'agence Bloomberg News.

Il s'agit du cinquième trimestre consécutif de baisse du bénéfice net.

Après avoir pris des coups considérables en 2014 dans un contexte de ralentissement de la demande et de marché sursaturé, le sud-coréen plaçait tous ses espoirs dans la dernière mouture de sa gamme phare de smartphones.

Le Galaxy S6 et le S6 Edge, lancés en avril, avaient été salués par des critiques dithyrambiques mais Apple a depuis renforcé sa présence en Chine où il est devenu le premier vendeur et Samsung se frotte à la concurrence des constructeurs chinois comme Xiaomi et Lenovo dans les téléphones d'entrée de gamme ou de gamme intermédiaire.

Selon les derniers chiffres du cabinet de recherche IDC publiés la semaine dernière, Samsung reste numéro 1 mondial sur le marché des smartphones avec une part de marché de 21,7% au deuxième trimestre (-3,1 points), mais ce sont l'américain et les marques chinoises qui soutiennent le marché.

La marque à la pomme pointe au deuxième rang avec 14,1% du marché (contre 11,7% un an auparavant). Les chinois Huawei et Xiaomi sont encore loin derrière avec respectivement 8,9% et 5,3% de parts de marché mais leurs ventes explosent.

bur-gab/myl

APPLE INC.

SAMSUNG ELECTRONICS

LENOVO GROUP