BIEN-ÊTRE
29/07/2015 10:34 EDT | Actualisé 30/07/2015 06:05 EDT

Carnet d'adresses à Griffintown

Courtoisie

Ça bouge dans le Sud-Ouest! Avec sa multitude de condos luxueux qui poussent comme des champignons, voilà que le paysage urbain de Griffintown subit lui aussi une réelle transformation. Si certains commerces ont pignon sur rue depuis bon nombre d’années et sont populaires avec la clientèle montréalaise (les ultras branchés Grinder, Joe Beef & Le Richmond) vous auriez tout avantage à venir vous y balader de nouveau, et à prendre plaisir à explorer quelques commerces encore plus ou moins connus – ou y ayant nouvellement élu domicile.

Griffintown, c’est un district en pleine ébullition qui s’étire de l’autoroute Bonaventure (le fameux monument Five Roses y brille de tous les feux dès la tombée de la nuit) jusqu’au boulevard Georges-Vanier, au sud de la rue Notre-Dame.

Voici ses incontournables :

Galerie photo Carnet d'adresses à Griffintown Voyez les images


Brasserie Lord William

Le nouveau pub, tout récemment ouvert, est situé à deux pas du pont des Seigneurs et arbore une jolie terrasse. Au menu : brunch les weekends, une ambiance décontractée – ce qui est bienvenu dans le quartier - et des plats abordables.

Mlle Butterfly

Le tout nouveau club de nuit est situé dans le défunt bar Rufus Rockhead. Parfait pour y continuer la soirée après un repas à l’un des restaurants adjacents, tels Shinji.

Junior

Une cuisine des Philippines, familiale, succulente et accessible: oui s’il vous plaît! Le joyau des jumeaux Flores (DJ Flores) offre des plats et une ambiance réjouissante. Rien de très compliqué mais non moins haut en saveurs. Une des adresses préférées de David McMillan dans le quartier.

Voskins

Des montures minutieusement choisies, exclusives. Un mot : qualité. La lunetterie se démarque de ses compétiteurs par son approche singulière et une architecture digne de mention.

Griffintown Café

Prisé pour son brunch et attire une clientèle des quatre coins de la ville. Murs de pierres, jazz live tous les vendredis… Charmant.

West Elm Maison

Une adresse sur la rue Wellington qui regorge d’articles pour la maison tous plus jolis les uns que les autres.

Chez Sophie

Un restaurant d’une qualité irréprochable encore beaucoup trop méconnue. Le secret serait-il jalousement gardé par ses habitués? Ambiance intime, parfaite pour un repas d’affaires ou un souper en amoureux. La chef Sophie Tabet a oeuvré dans de nombreux restaurants étoilés en Europe. Ici, tout est en finesse. De la haute gastronomie à prix accessible.

Milord antiques

La plus mythique des boutiques d’antiquaires, commerces qui ont su faire la renommée de la rue Notre-Dame. Le local regorge de trésors d’une autre époque et tout y est majestueux : sculptures, coffres antiques, mobilier, etc.

Marché Richmond

Le Groupe Le Richmond prend de l’expansion – littéralement. On parle ici d’une surface de 6000 pieds carrés comprenant un bistro, un magnifique comptoir où y déguster un espresso, une impressionnante variété de plats pour emporter, une épicerie fine, etc. On aime: la sélection de produits italiens qu’on ne retrouve pas au Marché Atwater. Les sublimes sacs dans lesquels on emballe vos achats. Les multiples stations où l’on peut y déguster aussi bien un fromage à la truffe qu’un vinaigre balsamique âgé. Un décor sophistiqué qui saura répondre au mode de vie des nouveaux habitants des tours à habitations environnantes.

Doca

Pour bien résumer, disons que tout y est exquis. La pieuvre grillée fond en bouche, les huîtres au chorizo et fromage gratiné sont hallucinantes (attention! Il faut les demander, car elles ne figurent pas sur le menu), les pâtes sont faites maison, la présentation est sublime, les prix y sont plus que raisonnables. En cuisine on officie avec finesse, précision. Les ingrédients sont irréprochables et le service est attentionné. De loin une de mes adresses préférées en 2015. http://restaurantdoca.com/

Galerie Antoine Ertaskiran

L’Arsenal, tout le monde connaît. Mais peu d’entre vous êtes familiers avec la Galerie Antoine Ertaskiran. Avis aux fanas d’art contemporain!

Le Fantôme

Mon plus récent coup de cœur culinaire. Un lieu discret, insolite, qui doit son nom à Mary Ghallagher. La légende raconte que cette prostituée fut décapitée au siècle dernier et qu’elle hanterait encore les rues de Griffintown… Si la légende donne froid dans le dos, rassurez-vous : l’ambiance du Fantôme est plutôt intimiste avec ses chandelles disposées ici et là. Très cool. Solide rigueur en cuisine. Le service: ultra professionnel, mais aussi, décontracté. Branché, mais sans prétention. La carte est courte et tout est impeccablement exécuté. Le chef Jason Moretz (Maison Boulud, Cava) y sert un tartare de bœuf comme nulle part ailleurs valant à lui seul le détour. Bon à savoir: le plat le plus dispendieux se détaille 23,00$.

Boucherie Grinder

Commander sa viande vieillie en ligne? C’est maintenant possible! Dans la vitrine, sur le coin de la rue, la viande y est exposée, tel un objet de convoitise. Un incontournable.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 20 bonnes adresses où déjeuner à Montréal Voyez les images