Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Suspension maintenue contre Tom Brady

Le commissaire de la NFL Roger Goodell maintient la suspension de quatre matchs imposée à Tom Brady pour son implication dans le scandale des ballons dégonflés.

Le quart des Patriots de la Nouvelle-Angleterre a écopé de cette suspension imposée par Troy Vincent, directeur exécutif de la NFL, à la suite d'une enquête sanctionnée par la ligue et menée par Ted Wells.

Brady a choisi d'en appeler. Le quart et ses avocats avaient plaidé sa cause au cours d'une audience tenue le 23 juin dernier et qui avait duré plus de 10 heures.

À la fin de la semaine dernière, l'Association des joueurs de la NFL avait tenté d'obtenir l'annulation de la suspension en indiquant à l'avance qu'elle porterait l'affaire en appel si la suspension était maintenue.

Déjà, les Patriots avaient écopé d'une amende d'un million de dollars en plus de se voir retirer deux choix de repêchage. L'équipe avait choisi de ne pas en appeler de la décision.

Brady et les Patriots ont toujours nié avoir volontairement dégonflé les ballons durant la finale de la Conférence américaine remportée face aux Colts d'Indianapolis en février dernier.

Les Patriots ont ensuite vaincu les Seahawks de Seattle en finale du Super Bowl. Brady avait été élu joueur par excellence du match.

Les dix compétitions sportives les plus rentables

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.