Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Molson pourrait quitter la rue Notre-Dame

La direction de la brasserie Molson Coors, qui veut revoir ses installations, jure qu'elle n'entend pas quitter Montréal. Mais outre cette certitude, toutes les autres options semblent être considérées par l'entreprise sise rue Notre-Dame est depuis 1786.

Molson Coors a entrepris il y a deux semaines une étude de faisabilité pour décider si elle rénovera ses installations actuelles ou si elle en érigera de nouvelles.

« On est au début du processus d'exploration », affirme le directeur des affaires corporatives chez Molson Coors, François Lefebvre. « Il y a différents scénarios sur la table et on ne veut faire aucune supposition pour le moment. On veut déménager... peut-être. »

En entrevue à l'émission Le 15-18, sur les ondes d'ICI Radio-Canada Première, M. Lefebvre explique que l'usine roule à plein rendement actuellement mais que la brasserie se doit de demeurer « à la fine pointe de la technologie ».

« Est-ce qu'on devrait investir dans la brasserie actuelle ou, pour les montants en jeu, est-ce que ce ne serait pas mieux de bâtir une nouvelle brasserie ou d'avoir un autre scénario? La bonne nouvelle est qu'on veut investir au Québec. Ce qu'on doit décider c'est comment on va investir. »

— François Lefebvre, directeur des affaires corporatives chez Molson Coors

La direction de Molson Coors estime qu'elle sera fixée sur ses plans d'avenir d'ici la fin de l'année.

À la question de savoir si Molson accepterait que des condos, par exemple, soient érigés sur le site privilégié qu'elle occupe au bord du fleuve Saint-Laurent, François Lefebvre se fait prudent : « On veut être créatif avec les différentes options. [...] Ça fait 230 ans qu'on est à la même place et qu'on brasse de la bière au même endroit mais une chose est certaine, la rue Notre-Dame va toujours avoir une certaine sensibilité Molson ».

« L'eau est encore l'ingrédient premier de la bière et il faut savoir qu'en 1785, on était en campagne ici. La ville nous a rattrapés. Et il y avait aussi l'importance de la proximité du Vieux-Port. »

— François Lefebvre, directeur des affaires corporatives chez Molson Coors

Molson Coors compte 19 000 employés répartis dans 30 brasseries et plus de 50 pays à travers le monde.

INOLTRE SU HUFFPOST

Mondial de la bière 2014 à Montréal

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.