Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Jays sous la barre des ,500

Les Blue Jays (50-51) se sont inclinés par un pointage de 3-2, mardi, devant les Phillies de Philadelphie (38-63), à Toronto.

Les locaux ont démarré la rencontre sur les chapeaux de roue. Le premier frappeur des Torontois, Devon Travis, a expédié la balle du lanceur partant Adam Morgan de l'autre côté de la clôture.

Les célébrations ont été de courte durée dans le cas du joueur de deuxième-but. Il n'a pas été en mesure de terminer le match, en raison d'une blessure à l'épaule. Il semble que Travis se soit blessé lorsqu'il a fendu l'air sur une troisième prise, en deuxième manche.

Les Jays ont d'ailleurs doublé leur avance au cours de cette même manche grâce à un ballon-sacrifice du joueur d'arrêt-court Ryan Goins.

Ryan Howard, des Phillies, a obtenu un simple controversé à l'avant-champ sur un élan retenu, en 5e manche, alors que la balle a semblé toucher son bâton, puis lui-même.

Aucun des arbitres n'a toutefois signalé de fausse balle. Trois doubles et un mauvais lancer plus tard, les Phillies étaient aux commandes 3-2, en route vers un cinquième gain d'affilée.

Depuis la pause du match des étoiles, ils ont décroché 9 victoires en 10 sorties.

Dans la défaite, Russell Martin a obtenu deux coups sûrs en quatre apparitions au bâton. Il a également croisé le marbre à une occasion.

Jose Bautista, quant à lui, a été tenu en échec en quatre présences à la plaque. À l'instar de son coéquipier Travis, Bautista a quitté la rencontre prématurément en raison d'une blessure.

Plus tôt dans la journée, les deux formations ont procédé à d'importantes transactions. Les Jays ont mis la main sur le joueur d'arrêt-court Troy Tulowitzki, des Rockies du Colorado, tandis que les Phillies se sont départis de l'as releveur Jonathan Papelbon, acquis des Nationals de Washington.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.