Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La confiance du consommateur américain recule à son plus bas depuis septembre

WASHINGTON — La confiance des consommateurs américains a reculé ce mois-ci à son plus faible niveau depuis septembre. Les consommateurs s'inquiètent de l'état du marché du travail et sont découragés par les événements en Grèce et en Chine.

L'indice de confiance des consommateurs du Conference Board a reculé à 90,9 points en juillet, par rapport à une lecture révisée à 99,8 points en juin. Le niveau de juillet était le plus faible depuis celui de 89 points atteint en septembre.

L'évaluation faite par les consommateurs des conditions actuelles a légèrement reculé à 107,4 points, par rapport à 110,3 points en juin, ce qui reste sain, mais leurs perspectives en ce qui a trait aux six prochains mois ont fortement reculé à 79,9 points ce mois-ci, leur plus bas niveau depuis février 2014 et en baisse par rapport à 92,8 points en juin.

Selon l'économiste Lynn Franco, du Conference Board, les consommateurs pourraient s'être laissés inquiéter par la crise de la dette en Grèce et le plongeon des marchés boursiers en Chine.

Le pourcentage des consommateurs qui ont qualifié leurs conditions d'affaires actuelles de «bonnes» a glissé à 24,2 pour cent, en regard d'une lecture de 26,1 pour cent en juin.

Le pourcentage de répondants s'attendant à observer une amélioration du marché de l'emploi dans les six prochains mois a reculé à 13,1 pour cent, comparativement à 17,1 pour cent en juin, tandis que celui des gens qui s'attendent à ce qu'il y ait moins d'emplois dans six mois a grimpé à 20 pour cent, par rapport à 15,2 pour cent le mois dernier.

Les consommateurs sont aussi légèrement moins enclins à s'attendre à voir leur revenus croître dans les quelques prochains mois et plus enclins à s'attendre à ce qu'ils reculent.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.